Euuh, quoi de neuf Docteur ?

Avis sur Doctor Sleep

Avatar Sullyv4n
Critique publiée par le

La sortie de Doctor Sleep ne provoquait chez moi aucune impatience, je savais que j'irai le voir parce que, d'une je vais voir quasiment tous les films d'horreur qui sortent au cinéma, et de deux ça reste une suite de Shining. Le tout réalisé par Mike Flanagan, réalisateur dont j'apprécie assez la filmographie, même si je pense qu'il lui manque une œuvre majeure, un film référence qui le fasse basculer dans une autre dimension pour rejoindre les grands noms du cinéma d'horreur.
Peut-être avec Doctor Sleep?
Vous avez deux heures et demi...

Étant un fan extrême de Shining, j'étais déjà prêt à sortir la hache de son étui et faire un massacre si le film original n'était pas respecté. Tout en considérant que si tout le film n'était qu'un remake déguisé du chef d'œuvre de 80 ça serait tout aussi mauvais. Je partais donc excité de découvrir la suite et anxieux en même temps. Et puis bon ce n'est pas une suite commandée par un studio, c'est le maître Stephen King qui a décidé de faire une suite donc je lui fais confiance tout de même.
Je me rassure comme je peux...
Pendant le film je me disais que c'était tout à fait ce que je voulais voir, une suite qui ne joue pas que sur la nostalgie de son aîné, qui bien sûr y fait référence mais pour de bonnes raisons et qui finit en apothéose avec un bel hommage au bijou de Kubrick.
Quel frisson d'entendre les musiques de Shining au cinéma, on sent que Flanagan aime d'amour ce film.

Nous suivons donc la vie de Danny plus de trente ans après les événements de L'Overlook, il tente tant bien que mal de vivre sans les fantômes du passé et ne se sert plus de son Shining. En parallèle nous avons une sorte de secte qui sévit depuis des années, se servant de leur Shining pour traquer des enfants et leur "dévorer" leurs pouvoirs.
J'ai trouvé que c'était intéressant de voir ces deux histoires prendre forme pour finalement se croiser de manière inévitable, nous ne sommes plus dans l'hôtel étouffant mais l'atmosphère reste glauque et je remercie Mike d'avoir eu recours au jumpscare une seule fois en deux heures et demi.
Sa réalisation est plutôt bonne mais il a la malchance de passer après Kubrick, c'est comme si après un classico Barça/Réal on devait se taper Lyon/Saint-Étienne...
Autrement dit je dois éviter de les comparer même si la comparaison reste inévitable.
Le film reste complexe, il me faudra certainement d'autres visionnages pour un avis arrêté mais je ne peux pas nier que j'ai aimé, il est assez original par rapport aux films d'horreur actuels, il tente des choses et n'hésite pas non plus à choquer par des scènes d'horreur sur des enfants. N'ayant pas lu le roman du King je ne peux pas juger de la fidélité et savoir si le film a édulcoré certains passages, même si connaissant les tendances sadiques de l'auteur, je ne serais pas étonné.
Les personnages sont assez développés dans l'ensemble et nous avons droit à une méchante aux préoccupations habituelles à savoir la soif de pouvoir, mais elle reste charismatique.

C'est marrant comme le film m'a fait penser à un jeu vidéo, genre on commence tranquillement, on se fait des relations, on se débarrasse des plus faibles en premier, pour finir par le boss final dans l'hôtel.

Moi qui n'attendait rien de spécial du film j'ai été agréablement surpris, il jongle très bien entre nostalgie et nouveauté, de même pour fantastique et horreur. Après c'est sûr qu'il n'atteindra jamais la chambre 237 de mon cœur, mais je dois admettre que c'est une bonne "suite" que je ne considère pas vraiment comme une suite, ce serait plus une histoire se rattachant à Shining pour moi.
Contrairement à son aîné, Doctor Sleep ne laisse pas vraiment de places aux théories et aux doutes et c'est quelque chose que j'adore dans l'original et dans les films en général (Joker dernièrement), c'est un peu dommage mais ce n'est pas un gros défaut.

Pour conclure je dirais que je déteste une partie du public des films d'horreur, des écervelés qui, j'en suis sûr, ne connaissait pas Shining il y'a deux jours, ça m'a vraiment gâché le début du film. J'ai rarement vu une salle autant composée d'abrutis de toute ma vie et pourtant j'ai déjà regardé l'émission sur l'assemblée nationale pendant 2 secondes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1230 fois
26 apprécient · 4 n'apprécient pas

Sullyv4n a ajouté ce film à 10 listes Doctor Sleep

Autres actions de Sullyv4n Doctor Sleep