👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je ne vous cache pas que j'attendais de pied ferme le film sur l'Illuminati. Que ce soit pour le personnage que j'affectionne, ou bien son casting XXL (C'est Marvel, vous me direz...).

Il faut savoir que j'ai vu Doctor Strange en avant-première à côté d'un de mes meilleurs amis, et qu'habituellement, nous ressemblons aux deux vieux du Muppet Show, Statler & Waldorf (Vu mon nez, je dois être le premier). ça n'a pas eu lieu cette fois-ci car nous étions ébahis devant la 3D et les effets spéciaux (Oui, bon, Rachel McAdams aussi, avouons-le).

Réalisé par Scott Derrickson, un habitué du film d'horreur (comme Délivre-nous du mal ou l'exorcisme d'Emily Rose), j'étais quelque peu sceptique, mais son film est totalement réussi. Peut-être même un des meilleurs depuis Les Gardiens de La Galaxie. Même si pour être honnête, il m'a fallu quelques minutes pour rentrer totalement dans le film. Habitué à la VO de Cumberbatch, il m'est toujours bizarre de l'entendre avec la même VF que Tom Hardy, Joel Edgerton et plus récemment Hugh Jackman. Oui, voir Benedict à côté de ces casseurs de clavicules fait quelque peu... strange (Ouais, je sais, elle est facile...). Sinon, son jeu atteint toujours la perfection. Entre danse, sourire, et mimiques que l'on peut retrouver aisément dans Sherlock, on s'y retrouve rapidement. Je suis vraiment content de son entrée dans le MCU.

Concernant Tilda Swinton, je ne faisais pas partie des gens qui gueulaient comme quoi l'Ancien était jouée par une femme. (Les détracteurs se plaignaient en n'ayant vu qu'une bande annonce. Bah bravo Morray). Ils ont réussi à lui enlever toutes ses rides, alors qu'elle était déjà particulièrement effrayante. Le pire, c'est lorsqu'elle sourie. Elle me fait encore plus flipper que dans Narnia alors qu'elle n'a pas le rôle de l'antagoniste.

En parlant d'antagoniste (appelez moi Monsieur Transition) Mads Mikkelsen n'a plus rien à prouver de mon côté. Après avoir été le chouchou de Nicolas Winding Refn dans les deux premiers volets de Pusher et avoir été l'ennemi de James Bond dans Casino Royale (Alors oui, Mads Mikkelsen était déjà acteur avant la série Hannibal, ne m'en voulez-pas), il revient mettre tout le monde d'accord. Son maquillage dans le film est juste ouf, à l'image de son interprétation. Si vous faites un film et que vous avez besoin d'un enfo*ré, appelez Mikkelsen, il fera le taf sans aucun problème. Puis habituez-vous à son visage et son rôle de bad guy, il sera de la partie pour Star Wars: Rogue One dans quelques semaines.

Il est cool de retrouver Chiwetel Ejiofor après sa nomination aux Oscar de 2014 et Twelve Years A Slave. Du haut de ses 40 ans, le gars a déjà collaboré avec Spielberg, Spike Lee, Richard Curtis Woody Allen ou encore Ridley Scott... ça calme. Même s'il est (trop?) souvent cantonné dans un second rôle.

La sublime Rachel McAdams dont je suis tombé amoureux dans le Sherlock Holmes de Guy Ritchie est toujours aussi hypnotisante. Marrant qu'elle se tape un deuxième Sherlock d'ailleurs... Je vous la conseille dans la 2e saison de True Detective d'ailleurs. (Elle casse des bouches)

Mon kiff du film, à part d'Earth, Wind & Fire dans la bande originale, c'est la présence de Michael Stuhlbarg. Vous savez, Arnold Rothstein dans la géniale série Boardwalk Empire, Larry Gopnik dans A Serious Man des Frères Cohen, Griffin dans Men In Black 3, et très prochainement dans le très attendu Premier Contact de Denis Villeneuve. Je ne saurai vous dire pourquoi mais j'aime voir sa tête. Même s'il a un rôle de faire valoir dans Doctor Strange.

Je ne devrai même pas avoir à parler des effets spéciaux tellement ils ont calmé tout le monde dans les bandes annonces... Mais je vais le faire quand même. La 3D est vraiment bien foutue et a un vrai intérêt dans ce film. Visuellement, j'ai pris une claque, et j'ai vraiment hâte de voir comment ce film va vieillir.

Ah oui, à la fin du film, Doctor Strange va voir le Docteur Watson pour lui annoncer qu'il n'est pas mort. Merde, je crois qu'il y a eu une couille spatio-temporelle là.

RomainHarel
8
Écrit par

il y a 5 ans

1 j'aime

Doctor Strange
Behind_the_Mask
8

Viens voir le Docteur non n'aie pas peur...♫

Tiens, je pensais que ce titre de critique aurait déjà été utilisé... Bon, le Docteur, ici, il est loin de porter un bonnet en grosse laine et de parler de manière nonchalante. Et il ne soutient pas...

Lire la critique

il y a 5 ans

93 j'aime

18

Doctor Strange
Nick_Cortex
7

Strange Magic

A l'heure du trop plein de super-héros et à l'heure où DC se casse sérieusement la figure avec son changement de politique et ses énormes douches froides qu'ont été Batman v Superman et Suicide...

Lire la critique

il y a 5 ans

70 j'aime

21

Doctor Strange
Veather
5

J'ai vu un MARVEL. Encore.

J'ai vu des introductions de personnages bâclées et bateaux, puis des gens se battre pendant deux heures dans des kaléidoscopes géants. j'ai vu de l'Inception en mieux fait mais moins inspiré, plein...

Lire la critique

il y a 5 ans

58 j'aime

16

Bad Vibrations
RomainHarel
9

Pretty Good Vibrations

Après nous avoir régalé en 2013 avec le terrible Common Courtesy, les cinq mecs d'Ocala reviennent cette année avec Bad Vibrations. Il faut dire qu'ils nous ont mis l'eau à la bouche en sortant les...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime

Le Garçon et la Bête
RomainHarel
9

Eveille la curiosité

J'ai eu la chance de voir ce film hier soir en avant première, et il faut dire que même en étant un néophyte en ce qui concerne les films d'animations japonais, je me suis régalé. Je connaissais...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime

Justice League
RomainHarel
6

Superman Returns?

C'est armé d'un Kinder Pingui et d'un Candy'Up que j'ai décidé de m'attaquer au bébé tant attendu, Justice League. Et il y a des choses à dire... Après un Batman v Superman réussi, un Suicide Squad...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime