Dominique...nique...nique.

Avis sur Dominique

Avatar Christian Attard
Critique publiée par le

« The singing none » est exactement le genre de mélo qu’a toujours adoré produire la MGM à vocation d’édification de l’honnête citoyen américain et de sa famille.
Le costume de nonne sied aux femmes aux visages d’anges. On se souvient de l’émouvante Audrey Hepburn dans « Au risque de se perdre » ou encore de Deborah Kerr dans "Le Narcisse noir" . Ici Debbie Reynolds est rayonnante de grâce et de beauté parfaitement accompagnée par le sérieux bienveillant de sa mère supérieure interprétée par Greer Garson.
Le réalisateur Henry Koster dont ce fut le dernier film avait déjà mis en scène des religieuses fantasques dans « Les soeurs Casse-cou ». Dominique fut une des meilleurs recettes de la MGM de l’année.
Les lyriques sont bien sûr ré-orchestré et la vie de soeur sourire transformée. La vraie soeur quitta les ordres en 1967 et se suicida avec sa compagne en 1985.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 92 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Christian Attard Dominique