Bande-annonce
Affiche Don't Come Knocking

Don't Come Knocking

(2005)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 4
  2. 10
  3. 4
  4. 20
  5. 40
  6. 101
  7. 148
  8. 85
  9. 31
  10. 4
  • 447
  • 33
  • 333

Howard Spence a connu des jours meilleurs. Autrefois héros de nombreux westerns, cette ex-gloire du Septième Art ne décroche plus que des rôles secondaires. Il mène une existence solitaire et noie son dégoût de lui-même dans l'alcool, la drogue et les femmes. Jusqu'à ce que sa mère lui apprenne...

Casting : acteurs principauxDon't Come Knocking

Casting complet du film Don't Come Knocking

PostsDon't Come Knocking

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (8)
Don't Come Knocking
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Don't Come Knocking par LeBlogDuCinéma

Avec Don’t Come Knocking, Wim Wenders nous emmène à la recherche du mythe du grand Ouest américain, du sens de la vie et de l’amour. Porté par des personnages troublants, l’histoire nous conte l’impossible retour en arrière du héros, et, au final, l’impossible retour de Paris Texas. Quiconque a aimé Paris Texas ne pourra pas ne pas aimer Don’t Come Knocking. Quiconque s’est senti profondément... Lire l'avis à propos de Don't Come Knocking

2 4
Avatar LeBlogDuCinéma
9
LeBlogDuCinéma ·
Découverte
"I'm a poor lonesome cowboy..."

Après le succès de "Paris Texas", Wim Wenders prend les mêmes recettes et recommence. il nous propose à nouveau de magnifiques images d'un middle west terriblement vide pour illustrer l'errance morale d'un homme à un tournant de sa vie. Un acteur qui n'a vécu que pour le plaisir, en égoïste, s'interroge sur les vraies valeurs de la vie et prend conscience de la vacuité de la sienne. Il décide...

8 1
Avatar -Marc-
7
·
Critique de Don't Come Knocking par Moot70

Longtemps après "Paris, Texas", on retrouve la collaboration Wim Wenders/Sam Shepard. Avec ces deux pointures, il n'est pas vraiment étonnant d'avoir en résultat un bon film. On retrouve les images magnifiques de Wenders, sa vision de l’Amérique très picturale, qui fait penser à des tableaux d'Hopper. On retrouve aussi bien sur des caractéristiques de son cinéma : Une ambiance très... Lire l'avis à propos de Don't Come Knocking

Avatar Moot70
8
Moot70 ·
Texas Wenders 2 ème !

Howard Spence, ex-gloire de westerns au cinéma, mène une existence solitaire et dépravée. Jusqu'à ce que sa mère lui apprenne qu'il a peut-être un enfant quelque part... Proche par le sujet du récent « Broken flowers » de Jarmusch, Wenders plonge, comme à son habitude, dans l’univers des grands espaces de l’Ouest superbement filmés. Si le cinéaste ne peut éviter certaines longueurs, il... Lire l'avis à propos de Don't Come Knocking

Avatar Chicago
7
Chicago ·
Critique de Don't Come Knocking par maxnml

Déconner et taper la tête à la machine du casino. Faire de la route, essayer de jouer papa, rater, tituber, rater, rien piper. Tout ça pour voir la jeunesse qui conduit et chante des chansons dont papa ne soupçonne pas l'existence. Rester un super con mais beau là-dedans.Acteurs merveilleux, sonder les clichés et jouer. Oui. Oui et en plus rigolo surtout, sans se cramer. Lire la critique de Don't Come Knocking

Avatar maxnml
7
maxnml ·
Toutes les critiques du film Don't Come Knocking (8)
Bande-annonce
Don't Come Knocking
Vous pourriez également aimer...