Texas Wenders 2 ème !

Avis sur Don't Come Knocking

Avatar Chicago
Critique publiée par le

Howard Spence, ex-gloire de westerns au cinéma, mène une existence solitaire et dépravée. Jusqu'à ce que sa mère lui apprenne qu'il a peut-être un enfant quelque part...
Proche par le sujet du récent « Broken flowers » de Jarmusch, Wenders plonge, comme à son habitude, dans l’univers des grands espaces de l’Ouest superbement filmés.
Si le cinéaste ne peut éviter certaines longueurs, il excelle pourtant dans les portraits de personnages meurtris (monologue de la jeune fille, touchant )
On ne peut s’empêcher de penser à « Paris, Texas », palme d’or 20 ans plus tôt.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 263 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Chicago Don't Come Knocking