👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'aime bien ce film.
Je vois une andouille qui écrit que c'est pour un public de barbares....Pfff...ça me fait marrer le nombre d'assholes prétentieux qui se revendiquent plus "Oscar Wilde" qu'Oscar Wilde ne l'aurait fait...Certainement le même genre de peignes culs, qui à l'époque de la fin de sa vie, misérable et délaissé, lorsque crevant la bouche ouverte sur le pavé de Paris, seraient passé à côté, sans même lui adresser un regard....
Ce film est très bon, n'en déplaise aux snobs et aux pseudo intellos. Du petit roman magnifique d'Oscar, le fantastique y est prépondérant. Les aphorismes... également. Peut-être dans une moindre mesure pour ne pas enliser l'action dans des digressions ou des chausses trappes métaphysiques qui auraient immanquablement perdu la plupart des spectateurs. L'objectif n'était pas de faire une bouillie contemporaine qui s'observe le nombril. Ni un vaudeville....
Ce film, il faut le voir comme une passerelle d’accès à Oscar Wilde. Cette version met à l'honneur le fantastique (histoire, qui déjà en elle-même, est géniale) après, en grattant, il y a l'entre les lignes du roman qui est un délice mais qui ne saurait être retranscrit que très difficilement à l'écran dans un registre de film d'action. Au théâtre, c'est différent, on est dans l'emphase et cela peut être parfois d'ailleurs chiant. A lire, c'est un régal. Mais une fois qu'on a lu Le portrait, on attaque "De profondis" et là...On se prend une belle baffe dans la tronche! il a écrit cela lorsqu'il était en prison (certainement dénoncé qu'il avait dû être par le genre de donneurs de leçons qui l'encensent aujourd'hui... )

peinturesonore
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 2 ans

1 j'aime

Dorian Gray
SummerWin
1
Dorian Gray

Le selfie photoshoppé de D-Dog

Oliver Parker signe, avec Dorian Gray, sa deuxième adaptation cinématographique d'une grande œuvre britannique, après Othello, et c'est une fois de plus un sérieux navet. Il y a là un art de la...

Lire la critique

il y a 11 ans

15 j'aime

4

Dorian Gray
loval
3
Dorian Gray

Critique de Dorian Gray par loval

Est-ce que cette mise à jour du roman d'Oscar Wilde en valait vraiment la peine? Pas le moins du monde. Le scénario s'autorise des libertés malvenues, notamment en retravaillant le personnage de...

Lire la critique

il y a 12 ans

9 j'aime

Dorian Gray
Mary_Loo
1
Dorian Gray

Jeu de massacre

Alors oui, "Le portrait de Dorian Gray" est un de mes livres de chevet et Oscar Wilde est mon héros. Je ne suis pas hostile à une adaptation de ce chef d'oeuvre, bien au contraire, celle d'Albert...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

2

L'opium des imbéciles
peinturesonore
1

Ecrit au service d'une idéologie visant à l'asservissement d'un type d'humains.

Gnose ultra violente envers la tolérance, le recul, le doute, la philosophie, le questionnement, le raisonnement....Bref...Le SENS CRITIQUE. Ce "livre" n'est qu'un déchet toxique parmi tous ceux donc...

Lire la critique

il y a 2 ans

10 j'aime

10

Moi les hommes, je les déteste
peinturesonore
1

Alain Soral au féminin en pire (elle déteste 4 milliards d'individus, Soral en déteste 60 millions)

C'est juste une incitation à la haine caractérisée. Le simple fait de voir le titre de ce bouquin sur une devanture de librairie énervera un peu plus des individus déjà violents qui...

Lire la critique

il y a plus d’un an

9 j'aime

4

Mr. Bungle
peinturesonore
8
Mr. Bungle

Truisme monstrueux

Album monstrueux....paru en 1991. Pour l'ado que j'étais, je me souviens avoir découvert cette chose à la FNAC (en ce temps ou c'était un véritable temple dans lequel les jeunes pélerinaient en...

Lire la critique

il y a 2 ans

7 j'aime

1