Capitalisme!

Avis sur Double Détente

Avatar Jackal
Critique publiée par le

Le policier russe Ivan Danko se lance à la poursuite de Viktor "Rosta" Rostavili, trafiquant de drogue géorgien, qui a tué plusieurs de ses collègues et s'est enfui aux Etats-Unis. Pour le retrouver, il devra faire équipe avec Art Ridzik, un inspecteur sarcastique et désabusé de la police de Chicago.

Un buddy movie typique des années 80 (un ennemi dont la gueule indique tout de suite que c'est un méchant, des échanges musclés, de gros flingues bien bruyants, des vannes courtes et pas toujours des plus originales, des ralentis dramatiques sur la chute des ennemis abattus, un duo de flics un peu mal assortis ...) mais qui tranchait avec les Rambo, Rocky et compagnie en mettant en avant -d'une façon un peu caricaturale certes- une forme de détente entre les Etats-Unis et l'URSS, on sentait bien là la fin de la guerre froide. Ce fut aussi le premier film américain à avoir été tourné sur la Place Rouge à Moscou.

Pas spécialement subtil (c'est bourré de clichés caricaturaux) mais c'est plutôt drôle de voir Schwarzenegger en flic soviet qui découvre la civilisation "capitaliste", et pas si monolithique que ça qui plus est.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 720 fois
9 apprécient

Jackal a ajouté ce film à 14 listes Double Détente

Autres actions de Jackal Double Détente