Bande-annonce
Affiche Douce nuit, sanglante nuit

Douce nuit, sanglante nuit

(1984)

Silent Night, Deadly Night

12345678910
Quand ?
5.4
  1. 5
  2. 8
  3. 38
  4. 64
  5. 117
  6. 99
  7. 41
  8. 20
  9. 4
  10. 4
  • 400
  • 18
  • 241

Traumatisé par le meurtre de ses parents lors d'un réveillon de Noël, le jeune Billy est recueilli dans un orphelinat dirigé par des nonnes sadiques qui vont le brutaliser pendant des années. Devenu adolescent, Billy doit se déguiser en père Noël pour le magasin de jouets où il travaille. Cela va...

Casting : acteurs principauxDouce nuit, sanglante nuit
Casting complet du film Douce nuit, sanglante nuit
Match des critiques
les meilleurs avis
Douce nuit, sanglante nuit
VS
Avatar SimplySmackkk
6
Qui n'a pas été sage ?

Chaque année, avec les vacances de fin d'année, la télé nous vomit ses éternels films et téléfilms « de Noël », sirupeux de bons sentiments. Alors qu'une noble série de films qui pervertit cet angélique esprit de Noël est constamment oubliée des écrans, ce qui est bien triste. Billy a une trouille bleue du Père Noël. Ce qui peut se comprendre puisque ses parents ont été assassinés par un cambrioleur qui était déguisé en habits de Noël. Lui et son frère ont été placés à...

5 6
Sulfureux, mais très inabouti

Ce film cherche à corrompre tout ce qui fait l'esprit de noël, en détruisant systématiquement tous ses symboles, avec un ton très très premier degré qui se veut très dérangeant. Ce film contient : Une bonne idée de mise en scène (le cerf) Un gimmick intéressant (les grelots), salement inexploité Des acteurs allant du bof au carrément affligeant Un script poussif Une fin franchement naze Ah mais y'a des... Lire la critique de Douce nuit, sanglante nuit

Critiques : avis d'internautes (14)
Douce nuit, sanglante nuit
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Santa Closed

Voici le meilleur film de Noël ! Oubliez Barbie Do Shopping in a Crackhouse, Blanche-Coke et les Sept Rails, La Belle au Foie Mordant et autre Disney-like. Ici, nous avons droit à une petite douceur, où le mythique Santa Claus vient distribuer...des coups de hache dans la gueule ! Mais si vous avez... Lire la critique de Douce nuit, sanglante nuit

3 5
Avatar The Lizard King
7
The Lizard King ·
Découverte
Père Fouettard

En 1984, le slasher était en plein essor. Des films comme Halloween ou Vendredi 13 avaient lancé une mode quelques années plus tôt, et en étaient alors à leur 3ème et 4ème épisode respectivement. Pourtant, cette année-là, un film a suscité la colère d’associations et de nombreux parents indignés. Il s’agit de Douce nuit, sanglante nuit, qui est allé plus loin que les autres films d’horreur à... Lire l'avis à propos de Douce nuit, sanglante nuit

7
Avatar Wykydtron IV
7
Wykydtron IV ·
Critique de Douce nuit, sanglante nuit par Nhoj

N'étant pas fanatique des slashers, j'ai quand même adoré tout le début du film. Entre autres choses, la scène avec le grand-père (en VO) est simplement génialissime. Néanmoins, un peu plus tard, surgit sans prévenir la pire aberration cinématographique qui ne m'ait jamais été donné de voir : le 80's montage le plus kitsch et abominable que j'aie jamais enduré. Élément nanardesque pour les uns,... Lire l'avis à propos de Douce nuit, sanglante nuit

3 2
Avatar Nhoj
7
Nhoj ·
Slasher expressionniste

J'ose la lapalissade mais le slasher s'est construit à l'origine sur la contradiction de motifs antithétiques et extrêmes. L'un des premiers du genre, le Halloween de Carpenter fonctionnait déjà là-dessus, opposant la figure de Michael Myers, incarnation du Mal, du Démon, à la figure virginale et rassurante de Laurie Strode, la petite soeur du tueur masqué. Déjà, il y avait cette espèce de... Lire l'avis à propos de Douce nuit, sanglante nuit

2
Avatar Nwazayte
6
Nwazayte ·
Une nuit de Noël inoubliable

Ce "slasher" assez méconnu réalisé par Charles E. Sellier Jr. et sorti en 1984 (la même année que "Les Griffes de la nuit", autre film du genre) n'est pas mal. C'est l'histoire d'un enfant qui assiste au meurtre de ses parents perpétré par un homme déguisé un Père Noël, il est ensuite envoyé dans un couvant catholique très stricte aux méthodes traumatisantes et puis à ses dix huit ans, il... Lire l'avis à propos de Douce nuit, sanglante nuit

Avatar Shawn777
6
Shawn777 ·
Toutes les critiques du film Douce nuit, sanglante nuit (14)
Bande-annonce Douce nuit, sanglante nuit