Salut ! Les OAV sans interêt sont de retour !!

Avis sur Dragon Ball : Salut ! Son Gokû et ses amis sont...

Avatar The Reg
Critique publiée par le

Ce qui est bien avec un retour 13 ans plus tard, c’est qu’au moins les gars de la Toei ont décidé de faire un effort sur le scénar.

Non je déconne.

(Spoilers) Déjà comme presque toujours la timeline n’est pas respectée puisque le dragon est censé avoir fait oublier Boo à tout le monde, ce qui n’est pas le cas ici. Mais de toute façon entre la faible durée et le titre qui ne tente même pas de nous vendre une histoire, non, juste un titre qui mise à fond sur la nostalgie et c’est tout, on sent que ce ne sera pas épique. Pour une fois ce n’est pas juste un grand méchant hyper balaise qui arrive et vas-y qu’on se bastonne les deux tiers du film. Le choix de l’axer plus sur l’humour que sur l’action, pourquoi pas, on se rapproche des débuts de Dragon Ball avec ce genre de raisonnement et c’est un peu rafraichissant.

Mais il y a la théorie et la pratique. Or… Bon, commençons par le début : Satan va inaugurer un hôtel, et il fait une fête privée en avant-première pour tous ceux qui ont combattu Majin Boo. Videl en profite pour faire un rappel pour ceux qui n’auraient pas suivi que Satan a fait croire à la planète entière qu’il avait vaincu Boo mais qu’en fait « C’est Sangoku et ses amis ». OK disons que quelques fans par-ci par-là ne sachent pas ça, ce qui semble tout de même douteux. Mais elle le dit à… Sangohan. La vache le spoiler ! Il risquait d’oublier le pauvre.

Bref 2 ans après la mort de Boo, réunion de famille entre toute la bande. Et on ne se fait pas chier pour les gags, personne ne change, Goku qui n’était pas chaud pour venir est attiré par un banquet (quoique ce passage soit assez drôle) Tortue Géniale est pervers, Piccolo se pointe à la fête… on ne sait pas trop pourquoi, mais quitte à venir à une fête il pourrait se passer de sa tête de râleur habituelle. Végéta qui a de la suite dans les années veut toujours se bastonner avec Sangoku. Ça fait plaisir de revoir tout le monde même certains qu’on n’avait plus l’habitude de voir ou des très improbables comme Kaïoh ou les Kaïoshin. Seul TenShinHan manque à l’appel, son interprète japonais étant mort. Du coup, Chaozu manque également, vu qu’ils sont plus ou moins pacsés.

Question musiques, on n’est pas dépaysés avec des thèmes classiques de l’anime, mais on peut l’être un peu avec le style graphique. Ce n’était pas flagrant avec les autres films car il en sortait en gros un tous les 6 mois. Donc même en étant assez fidèle au style de Toriyama, forcément, 13 ans après ça détonne avec les anciens.

Donc il reste à peine plus de 20 minutes quand deux capsules spatiales Saiyennes arrivent sur terre. Et qui c’est-y qui y’a dedans ? L’un d’entre eux est Tarble et… c’est le frère de Vegeta. Un énième Saiyen survivant des OAV. En tout cas on comprend maintenant pourquoi tous étaient réunis, ça permettait de faire du fan service ET de ne pas s’ennuyer : Toute la bande est déjà rassemblée, comme ça c’est torché.

Tarble a besoin d’aide car deux méchants le font suer et il n’est pas super fort. Tout le monde veut s’en occuper, Goku propose de tirer au sort, ce qui se fait dans une scène burlesque où seule la fin est assez drôle selon moi, avec Végéta très gêné qui fait la connaissance de la femme de Tarble… faut dire qu’il a des goûts spéciaux le Tarble, une femme de 50 centimètres de haut au teint blanchâtre sans un poil sur le caillou. On a passé la moitié du film et voilà les deux méchants… Ce sont deux frangins qui ont un peu le look de Dodoria en plus simple, l’un a la peau rose l’autre bleue, on ne s’ennuie pas sur le design. A priori ils ont le niveau de Freezer, qu’une bonne moitié du team Z a allègrement dépassé.

Trunks et Sangoten s’en occupent avec nonchalance et apparaissent plus forts. C’est alors que les deux frangins se démultiplient ! Woah, c’est inédit ! Attends voir… ah non en fait c’est arrivé plusieurs fois. Mais même à plusieurs ils galèrent, alors à la place, ils préfèrent fusionner et poussent donc Trunks et Goten à en faire de même. Bon, ils échouent comme ça fait trop longtemps, le tout pour placer un gag, mais dans ce film ils peuvent revenir à leur état normal en un instant et refusionner tout de suite après. C’est nouveau.

Comme le méchant est super énervé, tout le monde s’y met et on place plein de techniques connues, on joue le fan-service à fond. Goku règle la question en un seul coup. Les deux méchants au final qui n’ont jamais paru si terribles même question caractère, sont même gentils à la fin. Et basta après quelques blagues finales. C’était vraiment très intéressant.

Bref en petit film fan-service c'est sympa une fois comme ça et drôle de manière fugace, mais ça s'arrête là.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 570 fois
3 apprécient

The Reg a ajouté ce moyen-métrage d'animation à 1 liste Dragon Ball : Salut ! Son Gokû et ses amis sont de retour !!

Autres actions de The Reg Dragon Ball : Salut ! Son Gokû et ses amis sont de retour !!