L'avis à Wiwi : "Dragon Ball Super : Broly"

Avis sur Dragon Ball Super : Broly

Avatar WilliamCloutier
Critique publiée par le

Parfois il y a des priorités dans la vie pour un grand nenfant élevé dans les années 80-90 comme moi. Comme celle çi : annuler sa journée de cours pour faire l'aller/retour Caen-Rouen juste pour une avant-première. Et pas n'importe laquelle. Et oui : c'est aujourd'hui qu'avait lieu un peu partout en France l'avant-première en VOST du nouvel OAV de Dragon Ball, j'ai nommé "Dragon Ball Super : Broly". Et quel événement : affichant complet un peu partout en quelques jours, on découvre en arrivant au Kinépolis que cette avant-première était programmée non pas dans une salle mais bien 3 salles en simultané o.o Du jamais vu, surtout que les 3 séances étaient complètes, la hype Dragon Ball est palpable. Et un deuxième constat nous frappe d'entrée : l'âge des spectateurs oscille entre 20 et 45-50 ans. La génération Dragon Ball en somme, plus fidèle que jamais et brassant un large public :) La salle commence seulement à se plonger dans le noir que les gens font part de leur excitation. On entend "Allez Krillin !!!" par çi, du "Vas-y Krillin t'es le meilleur !!!" par là, bref les gens trollent xD, l'ambiance est déjà top, les fans se sont réunis et on a joui pendant plus d'une heure et demi. Allez, j'vais arrêter de tortiller du cul pour chier droit : "Dragon Ball Super : Broly" est LE MEILLEUR OAV de Dragon Ball. Period. Allez je vous en dis plus mais pas trop pour ne pas vous gâcher la surprise ;)

Tout d'abord cet OAV était attendu tout particulièrement pour le personnage qu'il introduisait officiellement (enfin !!!) dans l'univers de Toriyama : Broly, le fameux Super Saiyen Légendaire ! Oubliez donc tout ce que vous savez déjà de lui (que vous auriez vu dans les anciens OAV Dragon Ball) : ici ses origines sont remises à plat tout comme celles de nos 2 héros, Sangoku et Végéta. Plus de clarté, plus de précisions, la première moitié du film va s'attarder à nous raconter ce qu'il s'est passé sur la planète Végéta, planète sous la domination du Roi Cold, le père de Freezer à l'époque. C'est simple, c'est bien narré, on y voit notamment la passation de pouvoir entre Freezer et son père, Freezer devenant par la suite le tyran que l'on connait et qui aura exterminé toute la planète Végéta. Les clins d'oeils à plusieurs personnages de la saga commencent déjà à faire mouche. Après cette phase introductive s'ensuit une autre phase narrative où l'on retrouve nos 2 héros après le Tournoi du Pouvoir. Goku et Végéta s'entrainent, sous l'oeil de Bulma, Whis et Beerus. Et quel plaisir de voir que tout est fidèle au manga et à l'animé : chaque personnage est resté tel qu'il est, le cinéma n'a pas adouci leurs contours et l'on retrouve avec amour tous les traits de personnalités qui les caractérisent. Végéta ronchon et fier, Goku candide et parfois teubé ^^', Freezer hautain et salope au possible, la VO (indispensable) est de haute volée, les doubleurs étant plus investis que jamais. Le plaisir est déjà grand, et l'arrivée de Broly chamboule tout...

Donc je disais quoi déjà ? Ah oui le film se découpe en 2 parties : une première moitié narrative bienvenue qui repose les bases. Environ 40 minutes de film. Puis viens la deuxième partie où Broly se confronte (Pourquoi, comment ? Ça je vous laisse le découvrir...) à nos 2 protagonistes principaux. Sorte d'enfant sauvage à la force cachée incommensurable, Broly est fort, très fort, trop fort. S'adaptant vite au combat, les coups pleuvent par centaines, on en prend littéralement plein la gueule, on kiffe duuuuuur et on kiffe saaaaaale et ça... pendant environ 45 minutes non stop OoO Du jamais vu !!! L'animation est superbe, ça chatouille la rétine, ça virevolte dans tout les sens et ça défonce SA MAMAN :D On passe par quasiment toutes les transformations, il y a du bon fan service à longueur de temps et tellement de références, on rit sur certains passages, on est scotché par autant d'action... Je ne compte pas le nombre de fois où la salle s'est exclamée quand elle a vu Végéta en Saiyen God, ou encore quand nous avons tous applaudi lors de l'apparition tout en puissance de Broly en Saiyen Légendaire ou de la fusion de Gogéta (elle aussi ENFIN officiellement reconnue par Toriyama dans ce film). Des moments comme ça où la joie exulte dans la salle entière au point de submerger l'audio du film, ce genre de kiff communautaire <3

STOP. Il faut que je m'arrête là. Je suis encore tout excité, j'ai déjà envie de le revoir. C'est fait, c'est acté : le film cartonne depuis plusieurs semaines au Japon (il était toujours le numéro 1 en salle depuis sa sortie en Décembre dernier) et vient de réaliser le meilleur démarrage aux Etats-Unis de la franchise. C'est un excellent travail de cohérence, de respect de la licence et l'on comprend mieux tout ce temps et ces moyens déployés sur ce film en particulier. La Toei Animation signe là un film qui met une grosse bifle en animation et en fan service. Le meilleur OAV de Dragon Ball tout simplement !!! Une chance pour nous de l'avoir vu en Janvier quand on sait que le film sort en Mars en France. Une vraie belle avant-première, avec l'énergie d'une communauté de passionnés pour un manga qui a déjà plus de 30 ans d'existence, ça force le respect. Une licence plus vivante que jamais. Il n'y a plus qu'à prendre son mal en patience pour le (re)voir au cinéma...

P.S : je voulais mettre 9/10 à la base. Mais voilà : j'adore Dragon Ball, l'ambiance de feu lors de cette avant-première a eu raison de mon jugement. +1. Et puis osef : KAMEHAMEHA BORDEL DE MERDE x)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 286 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de WilliamCloutier Dragon Ball Super : Broly