Kakarot raté

Avis sur Dragon Ball Super : Broly

Avatar punKarasu
Critique publiée par le

Aaaah mes aïeux que j'aime Dragon Ball.

Je mange Dragon Ball, je rêve Dragon Ball, je m'habille avec des t-shirts nazes arborant fièrement un Goku enfant ... Quand j'étais gosse, je ne jouais qu'à ça. Je relisais les mêmes volumes aux coins de couvertures cornés encore et encore, même si les numéros ne se suivaient pas et que je connaissais tout par cœur. Je jouais avec les petites figurines moches qui ressemblaient à peine à nos héros préférés, inlassablement, en vacances, dans ma chambre, à l'école... J'usais les VHS jusqu'à la corde.

C'est peut être ça le problème en fait, j'aime trop Dragon ball. Beaucoup trop, au point d'avoir des attentes fantasques et irréalistes pour chaque nouvelle pierre apportée à l'édifice. En fait ce que j'aime dans cette oeuvre, c'est la partie aventure, l'enfance de Goku, ces décors de montagnes Chinoises mystérieuses, ces monstres mi dinosaures mi robots, ces rencontres de personnages à la fois comiques et profonds. La quête de puissance de Goku, son premier Kamehameha, les parallèles avec les légendes et contes d'orient... Tout est parfait dans le "Dragon Ball" original de Toriyama. On pourrait essayer de reproduire la même recette 1000 fois, on n'arriverai jamais à cette alchimie absolue. C'était la période de gloire de l'oeuvre, la période qui me fait encore rêver en tant qu'adulte de 30 ans qui va bosser dans son costume cravate chiant.

Non parce que soyons honnêtes, le schéma : nouvel ennemi => dérouillée => entrainement => victoire, franchement ça avait du charme à 12 ans contre Cell, mais là il serait peut être temps de passer à autre chose. Dragon Ball Super n'est rien d'autres qu'une resucée honteuse de ce schéma jusqu'à l’écœurement absolu. Et malheureusement, à part une vingtaines de minutes intéressantes, ce film "Broly" n'est pas mieux. Le découpage est convenu au possible, on introduit des personnages plus clichés les uns que les autres, et une fois que la partie background est finie c'est baston non stop pendant 40 minutes.

Pourquoi avoir choisi ce format type " cahier des charges de rédaction fiction de CM2 " ? " Alors là tu parles, tu nous racontes pourquoi t'es énervé hein ". C'est bon ? t'as fini ? allez j'espère que t'aime les gnons parce qu'on passe à la castagne, et t'avises pas de sortir une réplique pertinente une fois qu'on se marave hein !

Alors oui, c'est beau ! C'est très beau même, mais la réalisation arrive elle même à un paradoxe : elle ne sait plus quoi faire pour souligner la puissance grandissante des personnages. On a compris, ils peuvent détruire des univers en un clignement d’œil, mais visuellement ça se ressent comment ? Parce que sérieusement, les couleurs bleu / rosé / vert chiasse / ricard d'été ça suffit là. On va continuer longtemps à nous sortir des évolutions sans queue ni tête, qu'on ne s’embarrasse même plus de justifier ?

Du coup la réal se lâche dans des effets psychotiques et abstraits, pour symboliser, j'imagine, que la réalité n'est même plus assez solide pour supporter les combats de nos guerriers.

Et le spectateur dans tout ça, il attends patiemment que Goku teste ses différentes transformations en mode check up de Renault Clio chez Point vert : OK le SSJ marche bien Michel, teste un peu le God machin là voir si les clignos sont toujours alignés ? Allez bonhomme on sait tous que tu va finir dans ta forme la plus récente, donc arrêtons les frais.

Malgré les pléthores d'effets spéciaux, l'animation irréprochable et l'orgie d'attaques d'énergie, on s'ennuie ferme sur les 20/30 dernières minutes du film et on se prends à regarder sa montre plus qu'on ne le devrait dans un cinéma.

Bref, je suis un vieux con, la vie est une éternelle déception, et Dragon Ball bah... c'était mieux avant. Pire, c'était bien avant. Aujourd'hui, c'est ... moyen.

5/10, parce que je suis un gros pigeon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 164 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de punKarasu Dragon Ball Super : Broly