Pompe à fric activée. Pompe à merde activée en tâche complémentaire.

Avis sur Dragon Ball Super : Broly

Avatar Glaucome Porte-pinces
Critique publiée par le

Dragon Ball Super : Broly - JP (2019)

Goku et Vegeta font face à un nouvel ennemi, le Super Saïyen Légendaire Broly, dans un combat explosif pour sauver notre planète.

NON.

Je ne sais pas pourquoi j'ai voulu m'infliger cette pénitence.

Alors que le début du film pourrait assurer une suite de même intérêt, il devient intolérable de se retrouver perdu dans la chronologie de la saga ! En effet, il apparaît que Broly est un "nouveau" personnage dans l'histoire, faisant fi des OAV et Films sortis précédemment, ou alors j'ai loupé un truc (le dragon leur a effacé la mémoire à un moment?). Sans compter Freeza qui reste dans sa forme pseudo finale à toute époque, trahissant l'origine du personnage...

Cette volonté financière de faire du neuf avec du vieux me saoule, retrouver Trunks et Goten très petits, et les multitranshypermegatransformations en rouge bleu gris vert jaune donne un ensemble complètement gloubiboulga qui ne peut que plaire à la nouvelle génération qui grandit avec ces nouveautés qui pour les puristes ne sont que des ajouts inutiles pour faire vendre des nouveaux mangas et figurines de toute sorte.

DBZ Super legends saga divin grisé rosé bleuté viendra donc enterrer mon intérêt pour la saga, et mon âme nostalgique tentera de renouer avec le manga et l'animé d'origine, et de voué une tendresse spéciale pour les OAV de l'époque (mentions spéciales aux mercenaires de l'espace, aux cyborgs, aux guerriers de métal,Tapion, Trunks et Bardock, mes préférés que j'ai tellement visionnés). Cette critique sonne le glas de mon avis critique sur cette pompe à fric honteuse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 17 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Glaucome Porte-pinces Dragon Ball Super : Broly