👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le titre parle (presque) pour lui-même : Freezer ressuscite et ça va faire très mal !
Après l'énorme déception que fut (à mes yeux) Battle of Gods, les producteurs ont l'air d'être repartis en arrière, en faisant appel à la fibre nostalgique des fans de Dragon Ball Z avec le retour du méchant le plus emblématique de la série ; Freezer, l'ennemi juré des Sayans.

C'est d'ailleurs le mot d'ordre de ce film : fan service. Tout ou presque nous rappelle l'époque dorée de la série, c'est-à-dire Namek, avec Krilin qui revêt à nouveau sa tenue orange et avec le crâne rasé, la menace prégnante que représente Freezer, plus implacable que jamais, et la nouvelle transformation que vont avoir Son Goku ainsi que Vegeta, partis auparavant s'entrainer auprès de Beerus et Whils. D'ailleurs, il est étonnant de constater que Goten, Trunks, Majin Boo ou encore Mister Satan sont absents du film, comme si les personnages présents nous rappelaient encore une fois le passé ; Gohan, Tenshinhan, Kamé Sennin, Piccolo, Bulma...

Pour l'anecdote, j'ai vu ce film au cinéma (pour une avant-première), avec une salle bondée et constituée de fans trentenaires, voire plus, de Dragon Ball, car il est évident que La résurrection de F est adressé aux vieux fans. D'ailleurs, le film a l'air presque de s'excuser vis-à-vis du quasi-puritanisme de Battle of Gods avec un Freezer qui, à son retour sur Terre, va détruire d'emblée une grande ville ! La violence est aussi plus présente, avec du sang, et les combats donnent véritablement une sensation de puissance, notamment entre Son Goku et Freezer.

Techniquement, c'est très réussi, avec une incrustation de la 3D qui ne pique pas les yeux. Par contre, les lunettes 3D ne servent quasiment à rien, sauf dans une scène éloquente où les 1000 soldats de l'armée de Freezer sortent du vaisseau pour affronter Gohan et sa bande.
J'ai bien aimé également la quasi-absence de la musique lors des combats, laissant entrevoir la violence des coups, et l'utilisation des anciens bruitages de Dragon Ball Z.

Quant à l'humour, il est présent, surtout avec la présence de Jaco (héros du manga éponyme), mais je le trouve encore une fois plus efficace que Battle of Gods ; car non, Vegeta ne dansera pas cette fois-ci ! D'ailleurs, la meilleure scène du film sera entre Vegeta et Son Goku, qui donnent l'impression d'être deux sales gosses devant les yeux éberlués de Freezer. Même l'apparition de Pilaf et sa bande n'est pas lourdingue, car mine de rien, un des vœux prononcés devant les Dragon Balls va nous empêcher de voir la résurrection d'un autre ennemis au profit d'autre chose de plus drôle...

Cette fois-ci, on dirait que les producteurs ont su toucher au cœur des fans, avec des réminiscences du passé (dont Trunks du futur, que Freezer cherchera en vain, ignorant qu'il est reparti dans son époque). En tant que grand fan de Dragon Ball, mon petit cœur en a été très touché, espérons que cela va durer dans l'avenir !

Boubakar
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films Dragon Ball

il y a 6 ans

1 commentaire

Dragon Ball Z : La Résurrection de 'F'
CoraStark
1

LEAVE ...

... DRAGON BALL ALONE ! Un bon gros navet, au même niveau que Battle Of Gods et Dragon Ball Super. C'est lourd, c'est soporifique, le design est laid (Comment peut passer Tadayoshi d'un travail...

Lire la critique

il y a 6 ans

18 j'aime

21

Dragon Ball Z : La Résurrection de 'F'
Ryo_Saeba
6

Dragon Ball Z : la réconciliation de Freezer

Après la sortie de Battle of Gods il y a tout juste 2 ans, débarque le nouveau film DBZ : la résurrection de Freezer. Toei sent bien qu'il y a un filon à exploiter, ceux qui regardaient Dragon Ball...

Lire la critique

il y a 7 ans

13 j'aime

8

Dragon Ball Z : La Résurrection de 'F'
archibal
4

La décongélation de Freezer

Je n'ai toujours pas compris pourquoi Toriyama est revenu aux affaires mais si c'est pour faire ce genre de films c'est sûrement pour des raisons économiques. D'un certain point de vue le film est...

Lire la critique

il y a 4 ans

10 j'aime

2

Total recall
Boubakar
7
Total recall

Arnold Strong.

Longtemps attendues, les mémoires de Arnold Schwarzenegger laissent au bout du compte un sentiment mitigé. Sa vie nous est narrée, de son enfance dans un village modeste en Autriche, en passant par...

Lire la critique

il y a 9 ans

43 j'aime

3

Dragon Ball Z : Battle of Gods
Boubakar
3

God save Goku.

Ce nouveau film est situé après la victoire contre Majin Buu, et peu avant la naissance de Pan (la précision a son importance), et met en scène le dieu de la destruction, Bils (proche de bière, en...

Lire la critique

il y a 8 ans

42 j'aime

11

De rouille et d'os
Boubakar
9

La rencontre entre la destruction et la reconstruction.

Comme souvent, je vais voir un film en en sachant le moins possible (d'ailleurs, je n'ai pas vu la bande-annonce), tout au plus, je savais qu'il était question d'amputation, et c'est tout. Et ce que...

Lire la critique

il y a 10 ans

37 j'aime

1