👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

♫ Pourquoi c'est si beau, quand je suis tout là-haut ? ♪

A la fin de la séance, forcé de faire ses adieux, le spectateur est sous le coup de l'émotion.

Au rythme du générique qui égrène quelques unes des images les plus marquantes de la meilleure série DreamWorks, il se dit qu'il n'a pas regardé, à intervalle régulier, trois films, mais bel et bien trois épisodes d'un tout étonnamment cohérent centré sur l'évolution constante de ses personnages. Tour à tour innocent, plus sombre comme une amitié mise à l'épreuve, puis mature, l'univers de Dragons s'est montré toujours aussi inventif, spectaculaire, fouillé et animé d'un petit coeur ému.

Dragons 3 : Le Monde Caché, c'est la même chose.

Sauf qu'il perpétue son univers à contrepied des attentes classiques relatives à la naissance d'une seconde suite.

Car en effet, il échappe à toute espèce de surenchère.

Oui, il y aura moins d'action dans ce Dragons 3. Moins de spectaculaire. Moins de séquences de vol incroyables ou d'affrontements avec des milliers de reptiles fabuleux à l'écran. Dean DeBlois préfère de loin faire le point sur les personnages qui lui tiennent à coeur et leur évolution. Tout comme l'évolution de cette amitié.

Il y aura bien le lot de séquences percutantes, dont ce final un poil trop court. Il y aura bien quelques superbes percées à travers les nuages. Mais ce Monde Caché évoluera comme s'il était en sourdine, sur un mode beaucoup plus intimiste que les précédents. Et c'est sans doute cela qui fait tout son charme.

Montré plus d'une fois comme un miroir du premier film, Dragons 3 s'appuiera ainsi non sur son sens spectaculaire, mais sur des scènes navigant entre drôlerie et poésie, à l'image d'une parade nuptiale qui décrira un Krokmou hésitant et inexpérimenté, ou encore cet envol en duo d'une beauté fulgurante. Sans compter la découverte d'un nouveau décor fourmillant et scotchant.

Dragons 3 : Le Monde Caché dépasse ainsi les évidences de sa facture technique irréprochable, sa beauté et sa mise en scène inspirée pour se focaliser sur les difficultés du passage à l'âge adulte. Qui balance, pour Harold, entre l'abandon de son utopie enfantine et la nécessité de lâcher la bride d'une amitié exclusive et dévorante, comme s'il s'agissait de faire le deuil d'un enfant qui quitte la maison. Faire un pas de côté. S'effacer pour permettre à l'autre de voler de ses propres ailes.

Et même si l'issue de ce Dragons 3 était inévitable, se retrouver devant, animée par le propos d'un réalisateur entre mélancolie et bienveillance, procure de drôles d'impressions. Car on a envie de suspendre ou de retenir le déroulement de ces dernières minutes afin que la franchise ne prenne jamais réellement fin. Alors même que les doux éclats d''un feu d'artifice d'émotions remplissent soudainement la poitrine.

Comme si Miyazaki était passé par là.

Et l'on se dit, entre vague à l'âme et satisfaction d'avoir été témoin d'un spectacle qui nous a pris par surprise, que Dragons s'est élevé, presque neuf années durant, dans la stratosphère animée des plus beaux sentiments irradiant une amitié des plus touchantes et émouvantes.

Behind_the_Mask, Under your spell ♫.

Behind_the_Mask
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Une année au cinéma : 2019 et Les meilleurs films de 2019

il y a 3 ans

67 j'aime

10 commentaires

Dragons 3 : Le Monde caché
Behind_the_Mask
9

♫ Pourquoi c'est si beau, quand je suis tout là-haut ? ♪

A la fin de la séance, forcé de faire ses adieux, le spectateur est sous le coup de l'émotion. Au rythme du générique qui égrène quelques unes des images les plus marquantes de la meilleure série...

Lire la critique

il y a 3 ans

67 j'aime

10

Dragons 3 : Le Monde caché
Sergent_Pepper
7

The Last Parade

Le dernier volet d’une trilogie est une étape délicate : permis par le succès d’un deuxième volet qui a installé la franchise, il oblige le plus souvent à la surenchère, et exhibe la possibilité d’un...

Lire la critique

il y a 3 ans

59 j'aime

10

Dragons 3 : Le Monde caché
93Drake_
10

The World is yours

Je te donne ma critique #49 Bon finalement je me suis décidé à faire une petite critique mais c’est sur mon portable donc un avis vraiment condensé et pas trop long, tout simplement parce que je...

Lire la critique

il y a 3 ans

43 j'aime

4

Avengers : Infinity War
Behind_the_Mask
10

On s'était dit rendez vous dans dix ans...

Le succès tient à peu de choses, parfois. C'était il y a dix ans. Un réalisateur et un acteur charismatique, dont les traits ont servi de support dans les pages Marvel en version Ultimates. Un...

Lire la critique

il y a 4 ans

197 j'aime

54

Star Wars - Les Derniers Jedi
Behind_the_Mask
7

Mauvaise foi nocturne

˗ Dis Luke ! ˗ ... ˗ Hé ! Luke... ˗ ... ˗ Dis Luke, c'est quoi la Force ? ˗ TA GUEULE ! Laisse-moi tranquille ! ˗ Mais... Mais... Luke, je suis ton padawan ? ˗ Pfff... La Force. Vous commencez...

Lire la critique

il y a 4 ans

184 j'aime

37

Logan
Behind_the_Mask
8
Logan

Le vieil homme et l'enfant

Le corps ne suit plus. Il est haletant, en souffrance, cassé. Il reste parfois assommé, fourbu, sous les coups de ses adversaires. Chaque geste lui coûte et semble de plus en plus lourd. Ses plaies,...

Lire la critique

il y a 5 ans

171 j'aime

23