Affiche Driller Killer

Critiques de Driller Killer

Film de (1979)

  • 1
  • 2

Jeune réalisateur cherchant à percer

Abel Ferrara se met lui-même en scène dans la peau d'un artiste fauché et torturé, brimé par son entourage et dont la frustration se libère dans des effusions de sang. Premier "vrai" film après la case porno pour le jeune Ferrara et déjà un melon gros comme la grosse pomme. Un New York cradingue et repoussant qui donne son principal intérêt au film, les errances parmi les sans-abris restent les... Lire la critique de Driller Killer

16
Avatar Plug_In_Papa
2
Plug_In_Papa ·

Une perceuse sans fil, c'est mieux!

Reno, peintre habitant dans un quartier malfamé de New York, avec sa fiancée et la maîtresse de cette dernière, peine à payer ses loyers. Il travaille sans relâche sur ce qui sera, selon lui, son chef-d'œuvre. Il est progressivement atteint d'hallucinations où il s'imagine, perceuse électrique à la main, tuer les sans-abris du quartier. Driller... Lire l'avis à propos de Driller Killer

9 9
Avatar dagrey
3
dagrey ·

Critique de Driller Killer par SuperApe

Reno est un artiste New Yorkais fauché, vivant en colloc avec sa copine et la copine de sa copine, la vente de sa nouvelle œuvre est sa dernière chance de faire rentrer un peu de pognon pour pouvoir régler ses dettes et garder un toit. Sa copine elle, préfère sous-louer la cave à un groupe de NY punk toxico qui vont répéter sans cesse dans un vacarme épouvantable pour Reno. Le bruit, le stress,... Lire l'avis à propos de Driller Killer

6 2
Avatar SuperApe
7
SuperApe ·

Massacre à la perceuse (si, si)

Le fait de travailler en ce moment en tant qu'étudiant en cinéma sur l'oeuvre d'Abel Ferrara, grand cinéaste américain indépendant et provocateur, m'a donné l'envie de me pencher sur l'une de ses toutes premières oeuvres, à savoir un OVNI bien particulier, à mi-chemin entre le cinéma gore de série Z et l'underground pur et dur. "The driller killer" est en effet un film marginal (dans... Lire l'avis à propos de Driller Killer

5 1
Avatar f_bruwier_hotmail_be
5
f_bruwier_hotmail_be ·

Rock'n drill

Première réalisation d'Abel Ferrara (hors porno, le coquinou) Driller Killer raconte la descente aux enfers d'un artiste, incarné sous pseudonyme par le réalisateur, qui finira par tuer des sans-abris à coup de perceuse. Si le pitch laisse penser que le film est un slasher bête et méchant la réalité est en fait tout autre. Driller Killer lorgne davantage du côté de Taxi Driver ou de... Lire la critique de Driller Killer

2
Avatar geographe
7
geographe ·

Une curiosité à voir

Pas certain aspect ce film a vieilli mais les doutes et les angoisses du peintre incarné par Abel Ferrara reste toujours d'actualité pour l'être humain, au niveau des scènes gore The Driller killer fait encore de l'effet mais la mise en scène est parfois maladroite (le prochain film d'Abel Ferrara Lire la critique de Driller Killer

4
Avatar AMCHI
5
AMCHI ·

tueur bricoleur

Cela faisait longtemps que je voulais le voir, j ai été franchement déçu. Mise à part le dégoût évident pour le monde qui l entoure et que l on retrouve quasiment dans tous ses films, ici Abel Ferrara livre un Slasher maladroit, aux scènes Gore très moyennes. Si le fait de suivre le tueur comme personnage principal réussi à créer un sentiment de malaise en suivant tout le long un esprit... Lire la critique de Driller Killer

Avatar ROUB_ELDIABLO
4
ROUB_ELDIABLO ·

Plus chiant tu meurs !

Scenario intéressant sur le papier mais la réalisation est extrêmement médiocre. Long chiant ennuyeux écopant d'un statut culte et sulfureux je m'attendais à un film trash violent et scenes dures comme dans certaines productions (ex : maniac de William Lustig). Se basant sur un scénario qui aurait pu être bien exploité ce film reste indigeste ne méritant pas son statut ni sa réputation. On... Lire la critique de Driller Killer

Avatar lecrocodiledupolesud
3
lecrocodiledupolesud ·

Après le porno, la perceuse vs. New-York

Sorti en 1979, Driller Killer constitue le premier film de la filmographie "officielle" d'Abel Ferrara (sa première réalisation ayant été un porno). Ferrara nous offre ici une oeuvre étrange et singulière typiquement ancrée dans les seventies. Si le long-métrage est finalement très facilement oubliable, il en reste un résultat et un... Lire la critique de Driller Killer

Avatar Vladimir_Delmotte
6
Vladimir_Delmotte ·

Critique de Driller Killer par Mighty-Forest

Pour son premier film (enfin, hum, presque), Abel Ferrara nous livre la descente aux enfers sur pellicule d'un peintre fauché et paumé (interprété par le réalisateur en personne !)... C'est sale, urbain, ça baigne dans la crasse, c'est blindé de symboles religieux et de séquences oniriques bizarres, y'a de la musique punk / rock à fond et des meurtres à la perceuse, sérieux, que demander de plus ?... Lire l'avis à propos de Driller Killer

Avatar Mighty-Forest
9
Mighty-Forest ·
  • 1
  • 2