Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche Droit de passage

Droit de passage

(2010)

Crossing Over

12345678910
Quand ?
5.8
  1. 0
  2. 6
  3. 16
  4. 27
  5. 87
  6. 121
  7. 59
  8. 18
  9. 4
  10. 3
  • 341
  • 11
  • 125

Droit de passage traite de l'immigration illégale à Los Angeles en présentant l'histoire de personnages de différentes nationalités qui vivent illégalement dans cette ville et qui tentent d'obtenir un statut légal par divers moyens tels l'obtention d'une carte verte, la fabrication de faux...

Casting : acteurs principauxDroit de passage

Casting complet du film Droit de passage
Match des critiques
les meilleurs avis
Droit de passage
VS
Avatar Charles Dervaux
6
Critique de Droit de passage par Charles Dervaux

Droit de passage, en plus d'être un drame peu conventionnel dénonçant les difficultés de parvenir au rêve américain, se révèle être d'une portée surprenante. On aurait pu s'attendre à un synopsis classique, mais l'inverse se produit et l'on suit avec clarté des destins qui se croisent, s’entremêlent et parfois se rejoignent. Wayne Kramer, qui n'a réalisé jusqu'ici que quatre films, possède déjà un savoir-faire adéquat à ce que l'on attend aujourd'hui. Par ailleurs, Harrison Ford s'introduit...

Aux frontières du pathos

L'immense mérite de ce "Crossing over", c'est de soulever diverses problématiques liées à l'immigration clandestine, montrant bien l'injustice fondamentale qui place des familles lambdas dans la posture de délinquants. Il n'existe certes pas de solutions évidentes à ces questions complexes, mais on peut parier que dans le futur, nos descendants seront choqués par l'inhumanité et l'hypocrisie de nos sociétés dites modernes sur un tel problème. Ceci posé, le traitement du sujet... Lire la critique de Droit de passage

2 3

PostsDroit de passage

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (7)
Droit de passage
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Land of freedom.

Sur un canevas proche du "Collision" de Paul Haggis, Wayne Kramer, cinéaste remarqué avec "Lady Chance" et "La peur au ventre", délaisse l'univers hard boiled et décalé de son précédent film pour construire un film choral autour d'un sujet délicat: l'immigration aux USA. En résulte un long-métrage calibré et qui n'évite pas les clichés (le jeune asiatique tombe forcément sous la coupe d'un... Lire l'avis à propos de Droit de passage

2
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·
Découverte
Critique de Droit de passage par el_blasio

Un film assez ambigu qui joue vraiment sur le film du rasoir. Je ne suis pas encore persuadé de l'avoir cerné. Soit grosse propagande facho, soit film très réussi. Avec un peu de recul, je crois que le film est finalement bon. Le fait qu'il laisse un sentiment si ambigu est finalement une bonne chose. Son seul défaut serait d'être arrivé après Crash qui traîte (un peu) du même sujet exactement... Lire la critique de Droit de passage

Avatar el_blasio
8
el_blasio ·
Critique de Droit de passage par L'Homme Qui Lit

Ah ah, surprise ! Tu t'attends à voir un film pourri avec Harrisson Ford sorti de la maison de retraite, et paf ! dans le museau, tu tombes sur une belle histoire, avec papy Harrisson au meilleur de sa forme, dans une belle histoire pleine d'humanité et d'humilité, dans un pays qui considère l'immigration sud-américaine comme la source de tous ses maux. Une belle réussite ! Lire l'avis à propos de Droit de passage

Avatar L'Homme Qui Lit
8
L'Homme Qui Lit ·
Toutes les critiques du film Droit de passage (7)
Bande-annonce
Droit de passage
InfosDroit de passage
Scénaristes
Wayne Kramer
Producteurs
Frank Marshall
Wayne Kramer
Distributeurs
Metropolitan FilmExport
Vous pourriez également aimer...