Sans mot dire

Avis sur Du rififi chez les hommes

Avatar In_Cine_Veritas
Critique publiée par le

A la fin des années 1940 et de l’autre côté de l’Atlantique, Jules Dassin placé sur la « liste noire » par les promoteurs du maccarthysme sur dénonciation d’Edward Dmytryk fut poussé à l’exil. Le cinéaste américain partit s’installer à Londres et réalisa en 1950 un remarquable et remarqué film noir : Les forbans de la nuit (Cavale labyrinthique nocturne). Après cinq ans de silence, alors installé en France, il réalisa Du rififi chez les hommes. Ce film plus méconnu que son prédécesseur n’en partage pas moins de nombreuses qualités. Lire la critique complète.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 29 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de In_Cine_Veritas Du rififi chez les hommes