Affiche Duel au soleil

Critiques de Duel au soleil

Film de (1946)

Pour l'amour d'une belle métisse

Dans Duel au soleil de King Vidor, Pearl est l'enfant métisse née de l'union d'un Blanc et d'une Indienne. A la mort de son père pendu pour meurtre, la jeune fille est recueillie par de lointains cousins, riches propriétaires terriens, dans le ranch qu'ils partagent avec leurs deux fils : l'aîné, le doux et honnête Jessie, et son frère Lewt voyou invétéré à la séduction irrésistible.... Lire l'avis à propos de Duel au soleil

40 29
Avatar Aurea
8
Aurea ·

Le western en forme de tragédie grecque

Ce film a été dès sa sortie encensé, et aujourd'hui encore, beaucoup de spécialistes le considèrent comme un chef d'oeuvre. J'ai un avis plus nuancé sur la question, non pas que je trouve le film mauvais, il possède un indéniable souffle lyrique, et le rôle féminin de Pearl Chavez incarné par Jennifer Jones est sans aucun doute l'un des plus fascinants qu'on ait vu dans un western quand on... Lire la critique de Duel au soleil

16 2
Avatar Ugly
7
Ugly ·

She-Hulk et les garçons

Ce western haut en technicolor, qui emprunte pas mal de codes au mélodrame, met en scène une héroïne qui n'a rien à envier à Scarlett O'Hara au niveau de son caractère bien trempé et de ses idées tortueuses. Jennifer Jones campe à merveille cette femme métisse tiraillée entre ses désirs qui changent au gré des humeurs et des scènes. Tantôt fragile et tantôt fatale,... Lire l'avis à propos de Duel au soleil

11 1
Avatar Libellool
8
Libellool ·

Tragique tragédie

Je reconnais avoir un faible pour le western comme pour les belles histoires d'amour, lorsque le cadre majestueux de l'ouest sauvage sert de théâtre aux élans passionnels, forcément je suis client. Alors même si je me doutais un peu que ce film tendait plus vers le drame que vers le western, cela ne me dérangeait pas et j'attendais de voir avec impatience ce monument du 7é art, cet opéra baroque... Lire l'avis à propos de Duel au soleil

18 5
Avatar Kalopani
4
Kalopani ·

La vie d'ordure

Jusqu'à présent, le déclic Vidor ne s'était pas produit chez moi malgré Gary, malgré la foule mais cette fois-ci fut la bonne. D'abord, c'est un western avec du fil de fer barbelé, des éleveurs et du bétail, mon cœur de fan de Cass Casey battait fort. La scène avec les chevaux est une merveille. L'histoire ? Du Caïn et Abel avec une femme magnifique et des pruneaux en guise de pommes. Quel... Lire l'avis à propos de Duel au soleil

9 5
Avatar raisin_ver
8
raisin_ver ·

La purification ou la damnation

En voyant le panneau indiquant une production David O'Selznick, on se croirait revenu pratiquement dix ans en arrière, à l'époque d'Autant en emporte le vent. Et, sur bien des aspects, les deux projets se ressemblent, comme si le producteur voulait reproduire le succès du grand film : casting quatre étoiles mélangeant de jeunes vedettes (Gregory Peck, dans un de ses rares rôles de... Lire l'avis à propos de Duel au soleil

12 6
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Critique de Duel au soleil par Alligator

Franche bonne partie de rigolade avec un western guimauve, hystérique, rococo, tournant kaléïdoscope rouge-orange-vert. Les teintes d'abord crachent leurs flammes orangées. Quelques lueurs de bleu et de vert viennent lécher de leurs langues râpeuses les images volontiers sombres. Mais c'est évidemment le rouge sanguinolent qui dominent en signe d'apothéose extatique. La scène où le vieillard se... Lire l'avis à propos de Duel au soleil

10 1
Avatar Alligator
3
Alligator ·

Final cut

"Duel in the sun" fait partie de ces films restés plus célèbres pour l´histoire rocambolesque de leur tournage que pour... le film en lui-même. Et on comprend vite pourquoi tant tout y est consternant. Le problème principal semble se résumer assez simplement : David O.Selznick, son égo, son porte-monnaie et sa femme. On repense forcément à la caricature du producteur mégalo dans "The bad and the... Lire la critique de Duel au soleil

14 3
Avatar bilouaustria
3
bilouaustria ·

Raping & Smiling

Je vais finir par croire qu’avec la mise en place du code Hays, les producteurs de films hollywoodiens, mettant au placard porte-jarretelles et dentelles, ont tout oublié des femmes, jusqu’à leur cervelle. Sous le précode, les héroïnes étaient des stratèges (Baby face, Red-Headed Woman), déjouant sans naïveté la domination masculine par d’habiles mises en scène, dans les années quarante, les... Lire la critique de Duel au soleil

18 3
Avatar gallu
3
gallu ·

Lust in the Dust

Ce film est repris dans la liste des 100 pires films qui amusent pour les Razzie Awards. Peut-être que la production difficilie y est pour quelque chose, ou tout au moins l'ambitiion démesurée de David O. Selznick de faire un nouveau chef d'oeuvre à n'importe quel prix. Au niveau formel, le film est magnifique. Il y a une telle gestion de la lumière et des couleurs, et ce grâce à la technicolor.... Lire la critique de Duel au soleil

6
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·