👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Oui, j'écris ma critique après tout le monde, et oui, personne ne risque de la voir, et alors ?

Pour aller au fait, à propos de ce film, il y a deux écoles. Ceux qui sont terre-à-terre, qui aime la brutalité et le réalisme des films de guerre, et ceux qui le sont moins, qui pensent plus de façon esthétique.
D'ailleurs, en passant, je vais surement faire une critique que beaucoup ont du déjà faire.
Le film est l'inverse de ce que pourrait être un film gore, ou un typique "Il faut Sauver le soldat Rayan". Pas une goute de sang, des plages quasi intactes, une ville intacte, aucun démembrement, pas de bruit d'arrière plan. Une guerre esthétisée.
Et c'est là où les avis divergent fortement.

Deux exemples : Mon frère a fait la remarque que l'on entendait pas les bruits de la guerre en arrière plan alors que les Allemands et Français ne cessaient de combattre dans la ville à vingt mètres d'eux. Ma mère en revanche a glorifié le fait que le film touchait plus un point psychologique que graphique (sang à l'écran).

Et bien le fait est que ces deux avis sont légitimes. Car le film est un film de guerre, donc il n'est pas "normal" que la guerre n'y soit pas représentée sous sa forme la plus "pure". Mais le Nolan voulait justement appuyer les symptômes psycho(s) plutôt que physiques, avec les marres de sang dans la manche. Il voulait que vous soyez stressés et enfermés avec les personnages compressés par le temps et les balles. Et il a réussi.

Le film à en juger par ses plans uniquement est certainement un chef - d’œuvre dans le sens où Hoyte Van Hoytema nous dit "Regardez ce qu'il se passe, et craignez le". Et ça démarre rien qu'avec les premières scènes dans la ville (qui était à l'époque totalement ravagée et mise en cendre par la Luftwaffe). Les bruits nous surprennent, les corps tombent un par un, et la peur se prend, tout le monde essaye de fuir, mais tout le monde s'écroule, parce que c'est la guerre. Et c'est la fer de lance du film, c'est que sans représentation graphique, il vous fait stresser (bon notre bon vieux Hans y est aussi pour quelque chose).

En conclusion (c'était rapide pour une fois), le film est bon, il a de très beaux plans, accompagné d'une très bonne surprise. Il a plu aux plus poétiques (en vrai, je ne suis pas sûr de l'expression, mais vous avez compris), et détesté par les terre-à-terre. Non, il n'y a pas de sang, pas de bruit d'arrière plan, mais le film ne se base pas sur cela, sinon, là ça serait un mauvais film. Le film se base sur le spirituel, le stress, la musique. Alors oui c'est une guerre esthétisée, mais cette esthétisation est bien réalisée (notamment comme j'ai pu le dire) grâce à la musique, aux plans rapprochés et aux sons.

SimonLC
7
Écrit par

il y a 4 ans

Dunkerque
Sergent_Pepper
4
Dunkerque

Sinking Private Nolan

Voir Nolan quitter son registre de prédilection depuis presque 15 ans, à savoir le blockbuster SF ou du super-héros, ne pouvait être qu’une bonne nouvelle : un écrin épuré pour une affirmation plus...

Lire la critique

il y a 5 ans

193 j'aime

36

Dunkerque
guyness
4
Dunkerque

Effets de Manche

J'ai pleinement conscience de l'extrême prudence, de la taille des pincettes qu'il me faut utiliser avant de parler sans enthousiasme excessif d'un film de Christopher Nolan, tant ce dernier a...

Lire la critique

il y a 5 ans

177 j'aime

56

Dunkerque
Halifax
9
Dunkerque

La Grande Evasion

La jetée, une semaine La mer, un jour Le ciel, une heure Trois lieux, de multiples histoires, un seul objectif : s'échapper pour survivre. Christopher Nolan ne s'embarrasse pas de contexte. Puisque...

Lire la critique

il y a 5 ans

158 j'aime

8

L'Arnaqueur de Tinder
SimonLC
7

OUI, ON VA TOUS LES JUGER

Bon clairement, on pose le point de départ, oui ces jeunes femmes sont les victimes dans cette histoire et évidemment que Simon est le malade mental (contrairement à ce qu’on peut lire…). Une fois...

Lire la critique

il y a 3 mois

18 j'aime

5

Kingdom Come: Deliverance
SimonLC
7

Le pari réussi

Bien, il serait temps de s’adonner à une citrique sur ce magnifique support vidéo-ludique qu’est Kingdom Come Delivrance. Kingdom Come a eu le lauréat du meilleur jeu de l’année PC en 2017 lors de...

Lire la critique

il y a 4 ans

11 j'aime

10

Empire of Sin
SimonLC
5

Un manque flagrant d'ambition...

Ou une méga flemme. Ou peut-être les deux. A vous de choisir. Empire of Sin parait de prime abord une très bonne idée. Un jeu tactique, au tour par tour en TPS, dans un Chicago divisé par les gangs,...

Lire la critique

il y a plus d’un an

8 j'aime