Plus insupportable que les films d'horreurs: la réalité

Avis sur Earthlings

Avatar Carlawn
Critique publiée par le

Earthlings est un film que j'ai vu au moment de ma remise en question de ma consommation de viande et est clairement un documentaire incontournable dans le genre. Alors, oui, il faut avoir l'estomac accroché pour regarder le film en entier, les images n'épargnant rien aux spectateurs. L'image elle-même semble sale, comme pour enlever toute esthétique involontaire aux scènes filmées décrivant l'horreur que subissent les animaux au quotidien.
Certes, ce film a un parti pris qui peut être discutable: jouer sur les émotions du spectateur et le pathos. Il est dommage que le documentaire ne parle pas des alternatives végétales pour stopper l'exploitation animal. Mais Earthlings a au moins le mérite de permettre une grosse remise en question par ce procédé et rappelle que toute tentative de rationaliser ces violences est inconcevable. Il nous montre ce que nous savons tous, plus ou moins inconsciemment, mais que nous ne voulons pas regarder en face. Dans notre folie vers le progrès et une croissance de plus en plus importante, nous avons sacrifié des êtres qui nous ressemblent pourtant tellement, avec qui nous partageons des émotions et une même planète.

Mais le film nous confronte surtout à la violence humaine dans tout ce qu'elle a de plus horrible. Pas besoin de regarder un film d'horreur quand on sait ce que les hommes sont capables de faire en vrai. Il y a de nombreuses images insoutenables dans ce documentaire (la bête qui se fait dépecer vivante, le chien jeté dans une broyeuse à ordures...), mais j'ai été particulièrement marquée par l'éléphant. Ce pauvre éléphant qui s'enfuit d'un cirque en pleine ville, complètement paniqué, et se fait tirer dessus à bout portant. Zoom sur l'éléphant qui tombe à terre alors qu'on continue à tirer. Et ce regard montrant toute la détresse d'un animal perdu, arraché des siens et de son environnement et qui sait pertinemment qu'il va mourir...Ce regard, je ne l'oublierai jamais.
On va me dire que je fais de l'anthropomorphisme mais je m'en fiche, regardez ce film et redites moi encore que les animaux n'ont pas d'émotions et que vous n'y êtes pas sensibles...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 772 fois
2 apprécient

Autres actions de Carlawn Earthlings