Avis sur

Eastern Boys par Ciné Water

Avatar Ciné Water
Critique publiée par le

Eastern Boys narre l'histoire d'une rencontre. Un homme, Daniel, costard cravate et mallette à la main, se ballade dans Paris, Gare du Nord. Il aborde un jeune prostitué de l'Europe de l'Est. Ce dernier lui propose de faire ça chez Daniel, rdv est pris pour le lendemain.

On sonne à la porte, un gosse d'une dizaine d'année entre chez Daniel en prétendant qu'il va appeler les flics car il est mineur. Ce n'est pas Marek. Les potes s'installent laissant un Daniel pantois incapable de réagir pendant que des jeunes se saoulent avec son alcool en vidant son appartement.
Cette scène est d'une pression, d'un réalisme extrême. On se prend vraiment d'empathie pour Daniel tout en arrivant à essayer de comprendre les buts et les raisons de ces jeunes. J'étais également pris par le suspens de ne savoir ce qui allait arriver.... (Non, je ne vais pas vous dire la suite.)

J'ai apprécié la façon dont l'acteur Olivier Rabourdin (Daniel) a présenté l'oeuvre (au Ramdam Festival), s'agissant d'une film surprise il était ravi de savoir que le public ne savait rien de son film et allait le découvrir en direct. C'est une méthode que j'ai toujours valorisée, j'aime en savoir le moins possible avant. Voir l'oeuvre "brute" me permet de mieux entrer dans l'histoire et de pouvoir être surpris.

Le film comporte une ou deux longueurs et sa fin est quelque peu inconcevable mais elle ne perd vraiment la force de cette histoire et elle nous change de cette idée d'un cinéma français dit "d'auteur" qui ne peut se terminer ainsi.
Au final un bon moment de cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 899 fois
15 apprécient

Ciné Water a ajouté ce film à 3 listes Eastern Boys

Autres actions de Ciné Water Eastern Boys