" A is for Awesome ! "

Avis sur Easy Girl

Avatar Fab Hepburn-Stone
Critique publiée par le

" Easy A " ( Titre original bien plus cohérent que ce stupide titre français , référence à " La Lettre Ecarlate " de Nathaniel Hawthorne , roman dont le film s'inspire ) est un film américain réalisé par Will Gluck , écrit par Bert V. Royal et interprété par Emma Stone , Amanda Bynes , Penn Badgley , Dan Byrd ( Brandon , ami d'Olive persécuté parce que gay ) et Aly Michalka . Ce film est une petite perle méconnue du teen-movie , genre surtout représenté par la série des " American Pie " et autres pochades plus ou moins vulgaires . Sauf que celui-ci lorgne plus du côté du regretté John Hughes , le Seigneur des ados dans les années 80 ( Ferris Bueller's Day Off , Sixteen Candles , The Breakfast Club etc ... ) et en constitue un hommage réussi .
Le film raconte ( Et est raconté , en voix-off et en flashback ) du point de vue d'Olive Penderghast ( Emma Stone , sensationnelle ) , qui , pour avoir la paix de la part de son amie Rhiannon ( Aly Michalka ) , et éviter un week-end gênant avec les parents farfelus de cette dernière , ment en lui disant qu'elle a perdue sa virginité dans les bras d'un homme ( fictif ) d'un autre établissement et les répercussions de ce mensonge . Sauf que la conversation est captée par Marianne ( Amanda Bynes ) , chef du club des Abstinents et qui fait répandre la rumeur , " grâce " à Facebook et Twitter , effrayants outils de destruction massive lorsque qu'utilisés à mauvais escients , qu'Olive est une traînée dans le lycée .
S'ensuit toute une foule de rebondissements , suite à la décision d'Olive de jouer avec sa nouvelle réputation de " Slut " du lycée ( Elle qui était anonyme avant est devenue populaire suite à ce malentendu ... D'où ce petit problème à avaler : Comment arriver à croire que cette fille n'est visible de la part d'aucun de ses camarades ? C'est la petite amie rêvée ! Belle , brillante , spirituelle , aimante , intelligente , sensible et dotée d'un sens de la répartie cynique assez hilarant .... ) . Evidemment , la situation va lui échapper . Et Olive va se retrouver mise au ban de cette micro-société que constitue le lycée et , de fait , s'identifiera à l'héroïne du roman ( " The Scarlett Letter " , donc ) que son prof d'Anglais fait étudier à la classe .
Sur un scénario malin , et plus fin qu'il n'y paraît , Will Gluck tisse un film réjouissant qui atomise le principe de la rumeur et de ses conséquences désastreuses ... En égratignant au passage , la pudibonderie et l'hypocrisie des ultra-religieux de tout poils , et le fait de jeter l'opprobre sur certaines catégories de personnes ( les Homosexuels , les personnes en sur-poids , les étrangers et plus généralement les différences ) .
C'est donc un film à voir , principalement pour son actrice principale , qui porte le film sur ses frêles épaules . Elle y est stupéfiante de justesse ! Et sera nommée au Golden Globe de la Meilleure Actrice dans une Comédie pour ce rôle , ce qui ouvrira de nouvelles portes à sa carrière , jusqu'à sa consécration mondiale dans " La La Land " en 2016 . Rôle qui lui vaudra cette fois le même Golden Globe , ainsi que le SAG Award ( le Syndicat des Acteurs ) , le BAFTA et l'Oscar .
A noter qu'elle est portée par un casting de second rôles au taquet ( Thomas Haden Church , charismatique à souhait en prof compréhensif ) , Patricia Clarkson et Stanley Tucci en parents néo-hippies à l'écoute rêvée , Lisa Kudrow en conseillère déjantée et Malcom McDowell en proviseur irascible . 8/10 . Les défauts seraient que certains personnages manquent de développement , car il est vrai que l'intrigue tourne beaucoup autour du personnage d'Olive et que de ce fait , Rhiannon , Micah ( Cam Gigandet ) sont à peine esquissés , le film ne durant que 92 minutes et que le personnage de " Woodchuck " Todd ( Penn Badgley ) , Love interest d'Olive , est un peu effacé , voire un peu trop " parfait " et cliché .

La fin du film est un peu mièvre et prévisible . Dommage , car elle fait baisser la note globale de ce film injustement sous-estimé . Et en même temps , elle est non dénuée de sens .

" Maybe we'll do it in 5 minutes , or 6 months , or even 2 years from now ... But one thing's for sure : It's none of your business ! " .
" Peut-être que nous le ferons dans 5 minutes , ou 6 mois , ou même dans 2 ans ... Une chose est certaine : Ce n'est pas vos oignons ! " .

P.S Ai-je dit qu'Emma Stone était géniale ? à la fois en tant qu'actrice et en tant que Femme . Et elle est dotée d'une voix atypique , participant pour beaucoup dans le trouble qu'elle provoque en moi .

Ce qui impose le visionnage en VO

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 335 fois
7 apprécient

Fab Hepburn-Stone a ajouté ce film à 1 liste Easy Girl

Autres actions de Fab Hepburn-Stone Easy Girl