Affiche Echo

Critiques de Echo

Film de (2020)

Kaléidoscope de glace et de feu

Pourquoi faudrait-il que les scénarios s’organisent toujours selon les mêmes lois immuables, héritées de la Grèce antique, puis digérées et accommodées par le pragmatisme américain dans les écoles censées apprendre à produire ce genre d’écrit ? « Sparrows » (2016) manifestait, sur plusieurs plans, une belle liberté, et recourait déjà de manière aérienne au dégagement des contraintes. Une même... Lire la critique de Echo

18 2
Avatar Anne Schneider
9
Anne Schneider ·

Faire résonner l'humanité

Echo, ce n’est pas une, mais une multitude d’histoires. Ou plutôt des bribes d’histoires. Des fragments de vie. En compilant cinquante-six saynètes prenant place en Islande avant, pendant et après les festivités de fin d’année, Rùnar Rùnarsson livre un film singulier aux allures de conte contemporain kaléidoscopique. L’éclatement narratif est total et offre au spectateur une... Lire la critique de Echo

4
Avatar yvelise_thbt
7
yvelise_thbt ·

Bribes de vie

Au cas où quelqu'un songerait à envoyer à une population extraterrestre des images symboliques de notre vie sociale actuelle de terriens, Echo de Runar Runarsson ferait parfaitement l'affaire. Le film du talentueux cinéaste islandais, déjà auteur de Volcano et de Sparrows, est un objet conceptuel qui déconcerte de prime abord avant d'envoûter progressivement (pas tous ses spectateurs, c'est... Lire l'avis à propos de Echo

4
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Fin damnée

Un film génial constitué d'une enfilade de saynètes de la vie islandaise entre Noel et le jour de l An. On est pleinement dans le cinéma nordique notamment celui de Roy Andersson, où se révèle l'étrangeté du monde. Dans ce film.tout en finesse il est question de solitude, du côté tragiquement absurde de l'existence mais de tout ça émane une profonde humanité. Le film est aussi une grande... Lire la critique de Echo

Avatar Bonner
10
Bonner ·

Médite donc...

Film contemplatif, introspectif. Pas grand public. Film pour qui aime divaguer. C'est mon cas, j'ai divagué. Mon esprit a vagabondé, loin très loin. Ça ne raconte rien de prime abord. À la manière d'un documentaire animalier, les voix off en moins, ça montre des scènes sans lien apparent entre elles, si ce n'est qu'elles se déroulent en Islande pendant la période des fêtes de fin... Lire l'avis à propos de Echo

Avatar xlr8
6
xlr8 ·

Eloge de la simplicité

Après avoir vu 1917 en plan sequence, on retrouve ici dans la forme à la fois son contraire et son identique. Une multitude de plan fixes nous montre un quotidien de fêtes de fin d'année en Islande, sans fil rouge si ce n'est l'euphorie relative de Noël et nouvel an. Un regard froidement réaliste dune époque occidentale, où la forme l'emporte sur le scénario. Car finallement, Echo nous... Lire l'avis à propos de Echo

Avatar Nathan Skrt
7
Nathan Skrt ·