Eloge de la simplicité

Avis sur Echo

Avatar Nathan Skrt
Critique publiée par le

Après avoir vu 1917 en plan sequence, on retrouve ici dans la forme à la fois son contraire et son identique. Une multitude de plan fixes nous montre un quotidien de fêtes de fin d'année en Islande, sans fil rouge si ce n'est l'euphorie relative de Noël et nouvel an.
Un regard froidement réaliste dune époque occidentale, où la forme l'emporte sur le scénario. Car finallement, Echo nous montre qu'il n'y a nul besoin d'une histoire complexe pour faire un film complet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 133 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nathan Skrt Echo