De l’horreur sociologique !

Avis sur Eden Lake

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Si le réalisateur James Watkins avait un objectif à atteindre en montant ce film, c’était bien celui de nous montrer qu’un film d’horreur n’est pas forcément une production avec des monstres ou bourrée d'actes atroces ou sanglants. Et on peut dire que le message est clairement bien passé en ayant retracé les péripéties hasardeuses d’un jeune couple traqué par une bande de délinquants infâmes, lors d’un week-end, en plein milieu d'une vaste forêt. Tout commence par une présentation bien mise en valeur d’un couple exemplaire et qui voulait passer du bon temps comme n’importe quel couple aimerait le faire.Tout se passait à merveille jusqu’à l’apparition d’un groupe de jeunes bruyants et irrespectueux, point déclencheur d’une série d’embêtements plus ou moins graves.

C’était la toute première production en tant que réalisateur pour James Watkins et pourtant, on croirait voir un film réalisé par un expérimenté en la matière. La première chose dont il a su faire preuve d’une grande importance est le choix des acteurs. Michael Fassbender campe son personnage avec une sensibilité et une solidité sentimentale très convaincantes, assez pour représenter son protagoniste comme il faut, dans n’importe quelle situation. Cependant ! C’est surtout la performance de Kelly Reilly qui m’a le plus bluffé. Elle campe une sorte d’héroïne alors qu’elle n’a rien d’une héroïne. Elle est effrayée, paumée, désespérée, c’est son instinct de survie qui l’aide à surmonter tous les obstacles et se montre de plus en plus courageuse, pour créer un personnage de plus en plus intéressant à suivre, surtout qu’on peut apercevoir un changement de personnalité progressif et imprévisible chez elle.

Quant aux jeunes délinquants, ce n’est pas le groupe de jeunes qui est dangereux mais leur leader, un adolescent brutalisé, perturbé et irrespectueux, campé par un surprenant Jack O'connell qui sait très bien se glisser dans la peau de son personnage. C’est lui qui fait en sorte que ses copains soient aussi acerbes que lui, c’est leur leader et ne font que suivre ses ordres. C’est malheureusement une image qui est toujours d’actualité, le jeune délinquant entraînant des innocents à être comme lui et à pourrir la vie de n’importe qui. Et quand on est la cible d’un groupe de jeunes comme celui-ci, il est extrêmement difficile de se débarrasser d’eux. C’est ce qu’on remarque pendant le visionnage de cette production, le couple doit survivre dans une forêt qui ne connaît pas et à affronter les atrocités que les délinquants sont prêts à leur faire subir, jusqu’à qu’ils obtiennent satisfaction.

C’est la vision que le réalisateur voulait sans doute nous transmettre et on peut dire que le message est très lisible, les jeunes ne s’arrêteront pas tant qu’ils n’auront pas décidé si c’est fini ou pas pour le couple. Actes de bravoure, obstacles terrifiants, décors forestiers, tension insurmontable, une atmosphère digne d’un milieu de l’enfer, pas de temps mort, le metteur en scène tenait à accentuer chaque scène, d’une sensation inarrachable. On ne compte même pas les images horrifiques, certaines scènes ont une durée supérieure à ce qu’il fallait mais on voit bien que c’est fait exprès, c’est pour vraiment nous faire marquer. Une mise en scène bien foutue, des musiques très intenses, de l’action barge et une fin totalement inattendue, ce long-métrage a bien mérité ces récompenses comme celui du meilleur film d’horreur par l’Empire Awards. 7/10

  • Ma mère m’a dit de ne pas parler aux inconnus !
  • Et ta mère a bien raison !
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 771 fois
10 apprécient

LeTigre a ajouté ce film à 11 listes Eden Lake

Autres actions de LeTigre Eden Lake