👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

4 points, 2 pour Olivier Gourmet et 2 points pour l'envie de se replonger dans l'original. Sinon, ce film est lourd, outré, caricatural, mal joué par certains acteurs, les dialogues sonnent faux l. Pas de magie hors des passages de la pièce originale. Si le but était de faire au cinéma du mauvais boulevard, c'est réussi.

Frédéric_Bigio
4

il y a 3 ans

1 j'aime

Edmond
Sergent_Pepper
7
Edmond

Course en scène

Alexis Michalik l’a dit très tôt : sa pièce de théâtre, immense triomphe des saisons précédentes sur les planches, fut d’abord un projet cinématographique. Son adaptation à l’écran est donc à voir...

Lire la critique

il y a 3 ans

48 j'aime

6

Edmond
LADYA
5
Edmond

EDMOND : Les Grosses Ficelles et l'éloge du Factice.

Nous ne ferons pas un procès en originalité à ce film, même si écrire sur la genèse imaginaire d'un chef-d’œuvre est un mode de mise en abyme assez fréquent (on pense à Shakespeare in Love qui était...

Lire la critique

il y a 3 ans

35 j'aime

3

Edmond
Plume231
8
Edmond

Et il tire sa plume !

Dans Edmond, Alexis Michalik (qui a adapté et réalisé lui-même le passage du théâtre au cinéma de sa pièce !) n'a nullement l'ambition de faire dans le biopic traditionnel, mais a choisi plutôt de...

Lire la critique

il y a plus d’un an

33 j'aime

6

14-18
Frédéric_Bigio
10
14-18

Guerrier : le feu, le fer, la mort.

Un documentaire extraordinaire, un montage d'images d'archives formidable, une bande son judicieuse et un commentaire incroyable qui mêle cynisme, moquerie, légèreté et tragédie. 14-18 est à la...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime

Edmond
Frédéric_Bigio
4
Edmond

Oublier Edmond, revoir ou relire Cyrano

4 points, 2 pour Olivier Gourmet et 2 points pour l'envie de se replonger dans l'original. Sinon, ce film est lourd, outré, caricatural, mal joué par certains acteurs, les dialogues sonnent faux l...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Blade Runner 2049
Frédéric_Bigio
5

Beau, froid et distant.

J'en attendais trop, peut-être. Pouvait-on faire mieux peut être pas. Rarement, je n'ai senti une telle épaisseur de l'écran qui me rendait impossible une immersion souhaitée dans ces images...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime