L'enfer dans sa tête

Avis sur El

Avatar Guillaume Rouleau
Critique publiée par le

Le meilleur film de Bunuel ? Peut-être pas, mais dans les trois ou quatre premiers, après "Los Olvidados", "La vie criminelle d'Archibald de la Cruz", voir "Tristana". La période mexicaine de Luis Bunuel est la plus intéressante, la plus accessible aussi, parce qu'elle s'installe dans la réalité pour mieux en détourner les codes par la grande intelligence de la mise en scène et la maîtrise de l'écriture.
Pour avoir vu et revu ce film plus d'une vingtaine de fois, voir plus en comptant les multi visionnages des séquences : c'était un des films prévu et sur lequel je suis tombé à l'épreuve orale du Bac Cinéma.
Film qui a toujours pour moi une grande résonnance émtionnelle, dû au fait que je vivais au quotidien les affres destructrices de la jalousie pathologique de mon père et le drame vécu par ma mère...
A moins que je ne manque d'objectivité, ce film est le film a voir pour comprendre le mécanisme de la jalousie obsessionnelle. Le meilleur sur le sujet. Bunuel en décrypte minutieusement, tel un psychanalyste qui serait cinéaste, les processus. Le surréalisme, ici plus subtil qu'à l'accoutumée, mais présent dans chacune des séquences, est utilisé pour expliquer au plus près ce qui se passe dans la tête de Francisco, mais aussi dénoncer l'hypocrisie de l'église et de la bourgoisie.
Un de seuls films où Bunuel maîtrise l'art de la montée progressive de l'angoisse, de la peur et de l'effroie comme lorsque l'on vie à côté d'un jaloux pathologique.
On peut aussi se demander dans quelle mesure Hitchcock n'a pas été influencé par ce film dans la construction scénaristique de certaines de ses oeuvres ultérieures, dont et surtout "Vertigo".
Ajoutons à l'ensemble, une direction artistique flamboyante et des acteurs superbement dirigés.
Un très grand film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 861 fois
8 apprécient

Guillaume Rouleau a ajouté ce film à 10 listes El

Autres actions de Guillaume Rouleau El