Affiche El Club

Critiques de El Club

Film de (2015)

La balade sauvage

Au bord d’une plage jalonnée par les ombres et tapissée par un coucher de soleil, un groupe de personnes discute, rit de vive voix et s’amuse en promenant leur chien de course. Tout semble apaisé malgré le décor grisâtre environnant. Sauf que les apparences s’avèreront trompeuses. Dès les premiers instants, El Club suintera les non-dits, une stupeur silencieuse : de cette atmosphère presque... Lire la critique de El Club

19 2
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Critique de El Club par limma

Quatre prêtres ayant perdu leur sacerdoce suite à des actes criminels, vivent dans une "maison de retraite", mis à l’écart, sans qu'aucun d’eux n'ait été condamné. La Boca, petit village de la côte chilienne aux activités de pêche, semble le refuge idéal pour ces "pêcheurs" en quête de rédemption. D'actes odieux répréhensibles à ceux se limitant à l'illégalité, ils doivent expier leurs... Lire la critique de El Club

9 4
Avatar limma
7
limma ·

Au-Delà de l'Obscurité

Après une trilogie sur la dictature Pinochet (1973-1990), Pablo Larraín poursuit sa représentation d’un pays en mutation idéologique regardant, à travers sa caméra, les zones d’ombre de son histoire. Il s’attaque, avec son ton singulier frôlant la dramédie, à une Eglise catholique en proie à une vitale reconfiguration bureaucratique. Il s’inscrit alors dans la démarche critique du cinéma... Lire la critique de El Club

7
Avatar LeCinemaDuSpectateur
7
LeCinemaDuSpectateur ·

Délivrez-moi du mal, amen !

Le synopsis, après lecture, semblait annoncer un film très intéressant. J’avais rapidement jeté un œil à la bande-annonce (chose que je fais rarement), et j’étais plutôt intriguée, dans le bon sens du terme, par ce film. Le sujet m’attirait, je voulais voir quel traitement on pouvait en faire et ce que ça pouvait donner à l’écran. Bref, en un mot, ce film, par son thème, les valeurs qu’il met... Lire l'avis à propos de El Club

13 10
Avatar ManouNyu
4
ManouNyu ·

Décombres et brouillard.

El Club a toutes les cartes en main pour affirmer sa puissance : un sujet fort, la réunion clandestine de prêtres exfiltrés pour pédophilies et mis à l’écart du monde, une bonne sœur geôlière qui les surveille sous les oripeaux de la prière et de la vie monastique, et l’irruption d’une victime venue demander des comptes. Dans la lande embrumée d’un Chili... Lire la critique de El Club

21 18
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper ·

La litanie des cons fessés

Avec El Club et son Grand Prix à la dernière Berlinale, Pablo Larraín rompt enfin la malédiction qui pesait sur ses films précédents – tous nominés dans les plus prestigieux festivals internationaux, ils en étaient invariablement repartis bredouilles. Une poignée de personnages mystérieux, une modeste maison dans un modeste village de bord de mer : Larraín opte en apparence... Lire la critique de El Club

7 3
Avatar CableHogue
4
CableHogue ·

Que vive la Democracia !

Souvent dans les cauchemars, la vision générale est comme déformée, entachée d’un halo, et donne l’impression d’être plongé dans cette univers horrifique sans y être tout à fait pour autant. C’est ce procédé que choisit Pablo Larrain pour attiser le malaise, et démultiplier le traumatisme provoqué par « El club », véritable diatribe mystico-intellectuelle au service d’une parabole virulente... Lire la critique de El Club

6
Avatar Fritz Langueur
9
Fritz Langueur ·

Priez pour nous pauvres prêcheurs.

Après son grand coup No, je m'engouffre sans plus attendre dans une salle obscure pour voir le prochain film de Pablo Larraín. Je découvre une histoire sordide de stupre, de suicide et de prêtres exilés au trou du cul du monde, pour avoir abusé de celui de petits enfants... Le titre El Club fait référence à une maison en bord de mer tenue secrète, qui... Lire l'avis à propos de El Club

4 1
Avatar Mike Öpuvty
5
Mike Öpuvty ·

Un esprit saint dans un corps saint ?

Le dernier film de Pablo Larrain surprend par la crudité de la violence qu’il met en jeu, sans trop de fioritures, sans artifices. Mais ce qui fait la force de l’effet sur le spectateur, c’est notamment le fait que Pablo Larrain procède à travers son œuvre à un puissant renversement des valeurs qui laisse son spectateur, pour peu qu’il veuille bien se laisser perdre dans la crise que le film... Lire l'avis à propos de El Club

5
Avatar Anaëlle Guillerme
8
Anaëlle Guillerme ·

Une claque

Pablo Larraín s'affirme de film en film comme un immense réalisateur. Avec ce petit bijou, tourné en vitesse entre deux projets plus importants, il nous scotche littéralement à notre siège. Le début du film est sidérant : quatre prêtres catholiques sont retirés dans une maison en bord de mer, gardés par une soeur. Qu'ont-ils fait ? Sont-ils prisonniers, malades ou en... Lire l'avis à propos de El Club

5
Avatar Christoblog
9
Christoblog ·