♪♫ A pas de Velours... ♪♫

Avis sur Elle

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Quinzième long-métrage du Hollandais Violent, Elle marque son retour au cinéma, dix ans après la sortie du remarquable Black Book et il adapte ici le livre Oh... de Philippe Djian, mettant en avant une patronne d'entreprise qui vient juste de se faire violer.

Si Elle n'atteint pas la maestria et la puissance, entres autres, des plus grands films de Verhoeven, il marque néanmoins son retour au premier plan, et force est de constater que les années ne l'ont pas assagie, il est toujours violent et pervers à souhait. Il dresse un intriguant et complexe portrait de femme, une descente aux enfers perverse et malsaine, où elle aura affaire à un viol, des affrontements violents et psychologiques ainsi que des tragédies qui la feront dévoiler sa vraie personnalité.

Le metteur en scène du génial Flesh and Blood se distingue ici par l'ambiance sombre, âpre et vicieuse qu'il met en place. Sans que ce soit réellement transcendant comme il a pu l'être dans le passé, il mène avec brio son récit, rendant son atmosphère prenante et ses personnages intéressants, décrivant bien sa protagoniste et les relations qu'elle aura avec ses proches. Malgré la violence psychologie et sexuelle, il rend son oeuvre fascinante, tout comme le personnage principal, et il démontre une certaine maîtrise de la caméra, n'hésitant pas à prendre le point de vue de celle-ci pour mieux mettre en avant les actes qu'elle subira.

Tout le long dérangeante, l'oeuvre réussie à surprendre plus on avance dans le récit, dévoilant peu à peu le passé des personnages, leurs vices ou encore leurs faces sombre. Il retranscrit bien l'univers malsain dans lequel baigne le film, tandis qu'il arrive à instaurer une véritable intensité dans les moments propices. Il démontre, à nouveau, tout son savoir-faire en terme de direction d'acteurs, et ici, ses comédiens, et notamment une fascinante Isabelle Huppert, se montrent à la hauteur.

Verhoeven est loin d'être enterré et se montre toujours malsain et violent, livrant ici une oeuvre fascinante et psychologiquement forte, où il arrive à créer une certaine intensité et une ambiance perverse et dérangeante.

Mes Paul Verhoeven

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1907 fois
40 apprécient · 1 n'apprécie pas

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 5 listes Elle

Autres actions de Docteur_Jivago Elle