ça tient la route c'est tout..

Avis sur Elle

Avatar Heimdäll Pitkan Dmb
Critique publiée par le

Ce film est une semi-déception. J’attendais tellement de ce film, il avait attisé ma curiosité et j’étais vraiment content de revoir un film avec Isabelle Huppert, une actrice que j’aime. Voici le synopsis de « Elle » :

« « À la tête d'une grande entreprise de jeux vidéo, Michèle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d'une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s'installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer »

On a un petit goût d’inachevé à la sortie de « Elle ». Oui, certaines choses sont bien réussies. Premièrement, Isabelle Huppert réalise une excellente performance dans le rôle principal. Le personnage de Michèle est une sorte de Margaret Thatcher mais qu’on aime en fait. Le reste du casting suit son cours, et même Laurent Lafitte a été convaincant pour ma part. Le bémol sera pour le personnage inexistant et totalement effacé joué par Virginie Efira. Le film ne souffre pas de réelles longueurs, les thématiques du film sont assez bien traitées. Je n’ai pas lu le livre original, mais Paul Verhoeven a réussi à retranscrire cette tension sexuelle mêlée de désirs et de perversions. Paul Verhoeven nous livre des personnages ambigus avec uns sexualité équivoque. Certaines idées de réalisation sont bonnes notamment la vue du viol à travers le regard du chat. J’ai beaucoup aimé aussi la scène de fermeture de fenêtre lors du soir de tempête ainsi que le jumpscare lors du viol.

Malheureusement, la surabondance de sous-intrigues inutiles avec des personnages insipides desservent le film. Ces scènes ne sont pas à leur place dans ce thriller psychologique. On en oublie un certain temps l’intrigue principale avec le violeur tant les scènes ont du mal à s’imbriquer entre elles. De plus, certaines scènes soi-disant dérangeantes ne le sont pas non plus. Je parle de la scène de masturbation à la fenêtre, où encore de la fameuse « combustion inversée ». J’aurais aimé aussi avoir un soupçon de réponse sur les motivations du violeur, j’aurais aimé aussi que le background sur le père de Michèle ait plus d’intérêt qu’être uniquement un élément du background…

« Elle » n’est pas un mauvais film en soi : Isabelle Huppert est parfaite dans le rôle de Michèle. Ce thriller psychologique tient la route même si les personnages secondaires et certaines scènes sont à oublier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Heimdäll Pitkan Dmb Elle