Avis sur

Elle l'adore par Neocritics

Avatar Neocritics
Critique publiée par le

Premier film d’une jeune réalisatrice nommée Jeanne Herry, fille de Julien Clerc et de Sylvette Herry ( plus connue sous le pseudonyme de Miou-Miou ), Elle L’Adore est un film remarquable dans sa forme comme dans son fond où Sandrine Kiberlain nous démontre par A+B qu’elle est une des meilleures actrices Françaises du moment.

[...]

On nous présente d’abord Muriel (Sandrine Kiberlain), une esthéticienne sans histoire, bavarde, cherchant tellement à susciter de l’intérêt pour ses proches qu’elle n’hésite pas à mentir sur ses différentes anecdotes. Une femme à la vie assez vide et répétitive. Elle n’a qu’une passion : un chanteur nommé Vincent Lacroix interprété par Laurent Lafitte. Si l’acteur est incontestablement talentueux, on croit difficilement à son rôle de chanteur à succès que l’on pourrait qualifier comme étant un sous Patrick Bruel ni plus ni moins. Mais cette impression n’est que fugace car il suffit d’être patient pour accepter l’idée et au final, on trouve l’acteur épatant et charismatique. Le rire est absent durant le premier quart d’heure et on se demande si nous sommes devant le bon film. Mais une fois ce goût amer passé, on peut pleinement savourer ce long-métrage qui s’avère être au final un vrai polar captivant et bourré de rebondissements inattendus et cohérents.

Elle L’Adore est donc un drame aussi glauque qu’il est palpitant. On y voit cette femme jusqu’à présent sans histoire embarquée dans une affaire de meurtre commis par son idole de toujours. À ce moment-là, ce film pose des questions intéressantes sur la condition du fan, sur sa faculté à être parfois laxiste envers un artiste qu’il vénère... Toutes ces thématiques sont traitées avec pertinence. Le spectateur assiste à un drame poignant dans lequel un artiste à qui tout réussi assiste à une descente aux enfers psychologique sans fin avec pour seule complice sa plus grande fan complètement désorientée. L’alchimie entre les deux comédiens est parfaite et le film est narré avec beaucoup de rythme, le tout dans un scénario à tiroirs qui nous réserve un bon lot de surprises bien savoureux. On aurait cependant espéré une fin plus aboutie et moins brouillonne. Etant donné l’ampleur que prend cette histoire pour ces deux personnages complémentaires l’un pour l’autre, ce film aurait mérité un dénouement final plus construit.

[...]

Au final, Elle L’Adore est plus un polar bien ficelé qu’une comédie. Un film confondant au départ puis petit à petit passionnant et haletant. Il n’y a pas qu’elle qui l’adore. ON l’adore nous aussi malgré des petits défauts (de débutante sans doute). Un excellent premier film et très original de surcroît.

Par Morgan

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2066 fois
13 apprécient

Autres actions de Neocritics Elle l'adore