L'effet Daney

Avis sur Elle s'appelait Sarah

Avatar Kamila-Alice Volsteadt
Critique publiée par le

Pour les étudiants en cinéma, il existe un point Godwin trés spécial : Le travelling de Kapo.
J'ai fini ce film, et j'ai pensé à ce bon vieux Daney. Et bon sang, oui, il avait raison : On peut pas faire n'importe quoi avec certains sujets. Où je veux en venir ? J'ai la sensation désagréable qu'on utilise un fait historique abominable pour avoir du box-office. J'ai regardé les critiques, et j'étais effarée. Elles sont bonnes, alors que de toute évidence l'histoire est complétement aberrante (Si toi aussi tu prévois le prénom de l'enfant de la journaliste trés ... trés trés vite. Limite tu attends la fin pour ça, en plus fausse feinte avec une pseudo histoire de "Ah nan mais c'est la girafe" (Et là toi t'as pas vu le film et tu comprends que dalle, mais toi qui l'a vu tu souris.), et les dialogues sont d'un médiocre ! C'est au-delà de tout snobisme. Ce film est mauvais. Mais pourquoi de bonnes critiques ? Ah je flaire bien le truc ... Ca parle de la Shoah, ce qui s'est passé durant la Seconde Guerre Mondiale, ahlala c'est important et vraiment sympa d'en parler nan ? Bah oui, mais c'est pas parce qu'on use de ce sujet sensible que c'est un bon film. C'est même insultant. Comme si ce sujet sensible, trés grave permettait tout jusque la médiocrité ! Ne sommes-nous donc pas d'accord sur le fait qu'au contraire un tel sujet demande un coup de maître ? C'est mon point de vue.

En tout cas, c'était trés navrant. Ca ne rend pas hommage à tous les juifs exterminés. Je m'excuse auprés de vous pour un film aussi mauvais et insultant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 734 fois
8 apprécient · 11 n'apprécient pas

Autres actions de Kamila-Alice Volsteadt Elle s'appelait Sarah