Affiche Elle s'appelait Scorpion

Critiques de Elle s'appelait Scorpion

Film de (1972)

Kill Bill 0

Petite claque en ce 14 juillet de glandouille. Encore un film "Merci Arte". "Elle s'appelait scorpion" raconte l'histoire d'une héroïne muette et énigmatique, totalement dévouée à la vengeance qui l'anime. Prisonnière, habituée du mitard, et souffre-douleur du directeur de la taule, elle réussit à s'enfuir avec d'autres détenues aux histoires tragiques et sordides. S'en suit un road movie ultra... Lire l'avis à propos de Elle s'appelait Scorpion

18 52
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·

Le droit dans l'oeil

Si le premier volet consacré à Sasori pose les bases d’une marque de fabrique —voire d’une identité forte— absolument indiscutable et séduisante, Ito surprend ici l’amateur en déconstruisant son personnage emblématique, pour finalement le transcender, le changer en quelque chose de plus impalpable et symbolique. Et pour se faire il s’affranchit des murs de la prison pour dépeindre une cavale en... Lire la critique de Elle s'appelait Scorpion

20 11
Avatar real_folk_blues
7
real_folk_blues ·

Critique de Elle s'appelait Scorpion par MajorTom

La Femme Scorpion est de retour, plus redoutable que jamais ! Le premier film fut un véritable succès et son influence s'est vite fait ressentir. Baby Cart 4 : l'âme d'un père, le cœur d'un fils s'est ainsi inspiré de Sasori pour créer le personnage d'Oyuki, femme violée en quête de vengeance. Du coup, une suite devenant inévitable, moins de 6 mois après le premier opus,... Lire la critique de Elle s'appelait Scorpion

7
Avatar MajorTom
8
MajorTom ·

Critique de Elle s'appelait Scorpion par Tonton_Paso

Des quatre films interprétés par Meiko Kaji (et des trois réalisés par Shunya Ito), Elle s'appelait Scorpion est sans aucun doute le plus beau, le plus fou, beaucoup moins inféodé au genre légèrement crapoteux du « women in prison », il tend un peu plus vers le film d'évasion. Les audaces et expérimentations visuelles d'Ito, relativement timides dans le premier opus, occupent une place... Lire l'avis à propos de Elle s'appelait Scorpion

5
Avatar Tonton_Paso
8
Tonton_Paso ·

Critique de Elle s'appelait Scorpion par AMCHI

Si ce film n'est pas exempt de situations grotesques Elle s'appelait Scorpion par son ambiance troublante et particulière nous attire, certaines séquences sont fascinantes et très belles de plus l'actrice incarnant la dénommée Scorpion est magnifique. Les curieux de cinéma bis et étrange aimeront sans doute voir Elle s'appelait Scorpion. Lire la critique de Elle s'appelait Scorpion

2
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·

Critique de Elle s'appelait Scorpion par Mighty-Forest

Suite de La Femme Scorpion, réalisé la même année toujours par Shunya Ito, On l'appelait Scorpion reprend les mêmes bases que son prédécesseur tout en parvenant à s'en détacher totalement ! Nami, toujours en prison, parvient à s'évader au bout de dix minutes de film et, accompagnée d'un groupe de prisonnières, cherche à regagner la ville. Plus de WIP ici puisque quasiment tout le film se passe... Lire l'avis à propos de Elle s'appelait Scorpion

Avatar Mighty-Forest
10
Mighty-Forest ·

Critique de Elle s'appelait Scorpion par Ygor Parizel

Bizarrement, je trouve ce deuxième épisode meilleur que le premier. La réalisation est grossière avec des travellings et zoom tape à l'oeil mais c'est un style. Visuellement c'est intéressant, car il y a un joli travail sur les décors, paysages et lumières. L'histoire, elle fait toujours la part belle à la violence et la cruauté. Lire l'avis à propos de Elle s'appelait Scorpion

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

Et mes nichons, où ils sont mes nichons ?

Encore une fois déçu par ce Sasori (plus qu'un à voir, je risque de ne pas apprécier autant cette saga que je l'aurai voulu). Alors oui c'est sympa, il y a de l'idée... mais ce n'est pas forcément super intéressant à regarder... disons que je m'attendais à plus marquant... Alors, le personnage de Scorpion est toujours aussi génial, mutique, avec son regard ténébreux et intense qui fixe ses... Lire la critique de Elle s'appelait Scorpion

1
Avatar Moizi
6
Moizi ·

Trekking meurtrier pour Sasori

Suite directe de l'excellent «La femme scorpion» qui construisait de fort belle manière le personnage au charisme fou de Sasori, «Elle s'appelait Scorpion» continue dans les traces fraîches de son aîné. On y retrouve la sublime Meiko Kaji qui, après avoir assouvi sa vengeance mortelle, est propulsée à son point de départ, dans l'ombre d'une cellule poisseuse où elle n'a pour compagnie que les... Lire la critique de Elle s'appelait Scorpion

2
Avatar oso
8
oso ·