Avis sur

Embrasse-moi, idiot par Alligator

Avatar Alligator
Critique publiée par le

Il y a quelque chose qui me retient sur ce film. Le début et la fin. Le début est pour le moins succulent... cette lente montée paranoïaque du mari jaloux, le jeu musical, le regard troublé par l'imagination qui lui joue des tours... mais cela m'a beaucoup trop fait penser à l'excès d'imagination de The seven year itch, un goût de déjà vu qui reste un peu en travers de la gorge. Le récit suit son cours un peu trop tranquillement.

Heureusement l'apparition de Kim Novak change tout. Pourtant elle n'est pas loin de ressembler elle aussi au personnage jouée par Marilyn Monroe, cette bombe sexuelle qui rêve d'être aimée tout simplement, d'être une femme ordinaire, l'épouse américaine type, une fille sympathique, touchante, qui aspire juste au bonheur. On pointe encore une fois le fait que le bonheur n'est jamais accessible, qu'on n'est toujours malheureux à s'imaginer heureux autrement.

J'avoue que la performance de Kim Novak m'a complètement charmé. Je la trouve effectivement d'une justesse dans sa gestuelle, dans ses regards, elle parvient à donner à son personnage une humanité et une tendresse extraordinaires.

Dean Martin a le culot de jouer un petit Dean Martin, un goujat, un solitaire, ivrogne. Il manque plus que la tristesse pour lui donner une teinte plus réaliste et plus couillue. Il a préféré le cynisme. Tant pis. Restera donc antipathique.

Mais c'est surtout l'épouse modèle amoureuse et fidèle ainsi que le copain garagiste et parolier qui échappent à ma compréhension et mon empathie. Je continue sous spoiler:

*****SPOILERS:
Le mécano, à la rigueur, est cupide, prompt à foutre son ami dans la merde, bref, on peut admettre qu'ils ne sont amis que pour pas grand chose. Soit. Mais l'épouse... elle se paye une nuit d'adultère, pour soit disant faire la fortune de son mari, puis vient lui signifier la rupture pour le mettre à l'épreuve et finalement lui dire "embrasse moi idiot".
Je ne comprends pas cette femme. Je ne comprends pas où veut en venir le scénario. Je ne comprends pas la morale ou l'immorale de l'histoire. Je ne comprends pas ce cocu non plus. Je voyais plutôt venir un dernier plan avec Walston et Novak mariés et l'ex en Polly la gachette.
*****

Bref, je n'ai pas tout compris. Et ça me laisse un peu perplexe. Faudra que je le revois sans aucun doute.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 321 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alligator Embrasse-moi, idiot