Immobile

Avis sur En avant

Avatar Vladimir Delmotte
Critique publiée par le

Il est évident que ce qui suit relève d'un avis subjectif et d'une vision personnelle.

A l'annonce d'un énième long-métrage d'animation Pixar, il est difficile de se sentir concerné après une décennie garnie en déceptions.
En Avant semblait comme une tentative de renouveau d'univers pour Pixar. Après plusieurs films d'animations assez décevants et des suites d'anciennes franchises parfois excellentes (Les Indestructibles 2), parfois inutiles (Toy Story 4), il serait temps pour le studio de tenter d'innover à nouveau.

Cet univers empruntant aux légendes mythologiques et aux jeux de Donjons & Dragons pourrait offrir une nouvelle saga intéressante et riche mais très vite il nous est possible de constater que jamais le film ne cherche à décoller réellement. Rien de cet univers n'est concrètement mis en avant ou a une importance dans le récit, il n'est que prétexte. Pratiquement aucune des spécificités du monde entourant les personnages sont mise en avant ou bien souvent réduite à de simples blagues. Il est de fait compliqué de comprendre les motivations du studio à choisir et créer ce type d'univers si son importance sur le récit est pratiquement inexistante.

Nous suivons 2 frères recevant un cadeaux de leur père décédé destiné à pouvoir passer une dernière journée avec lui. Les jeunes garçon vont donc entreprendre une quête à la sauce héroic fantasy afin de faire parvenir cette objectif. Ce que veut Pixar ici, c'est nous parler de l'acceptation du deuil et de dire au revoir à un proche. Cependant si l'intention est louable dans un film pour enfant, jamais le célèbre studio ne s'est autant planté dans ses tentatives d'émotion à mon sens. Il est évident que ces artistes / concepteurs savent comment nous émouvoir (Toy Story 3, La-Haut,...). Sauf que dans leurs précédentes productions, l'émotion donnée semblait sincère et justifiée. Ici je ne peux m'empêcher de ressentir que l'unique but du film est de faire pleurer son public, comme un moyen de réussite facile. J'hésite presque à qualifier ce nouveau long-métrage d'un "Pixar de parodie" tant tout les aspects forts de leurs précédentes productions semblent ici réduite à leur plus simple appareil. Sauf que justement, ce qui fait la réussite de films d'animations comme Ratatouille (2008) c'est d'avoir utiliser ces concepts en tout genre de façon intelligente réfléchie en amont et travaillé. C'est un véritable jeu d'équilibriste sur lequel En Avant échoue complètement (quel titre plat d'ailleurs).

Les personnages sont simplifiés au maximum et ne donne pas envie de les suivre. Je n'ai pas le sentiment de voir une grande aventure de deux frères déterminés à revoir leur père une fois à un seul instant. Toutes les péripéties sont résolues très vite et ne surprennent à aucun moment. Le scénario comporte des séquences vues des milliards de fois dans un bon billion d'autres films. Nous avons le classique personnages pensant que l'autre est un "looser" puis ensuite ils se pardonnent, les disputes injustifiées ou en fait "ah ben tu avais raison tout est pardonné". Et le traditionnel moment de fin ou nous sommes censé pleurer et applaudir le film qui ne propose pourtant aucune originalité.

De même, pour en revenir à l'univers, aucun effort n'est fait. Les designs ne sont pas intéressant alors que l'on brase des mythologies et légendes riches en contenu à la base. Offrir un tel catalogue de créatures et le voir réduit à cela fait mal pour l'amateur d'univers fantastique et de figures monstrueuses que je suis. La chose la plus original du film se limitant à un plan rapide sur des pégases filmés comme des chats de gouttières le temps d'un plan ou le design d'une créature proche d'un dragon en fin de film. Pour le reste aucun visuel ne propose une créativité hors-norme et je ne peux que regretter le manque de créativité fulgurant d'une équipe pourtant ayant déjà largement montré ses preuves. Rien n'a d'importance dans cet univers et rien n'est fait pour nous y faire clairement prendre part.

Quel dommage de voir un film des studios Pixar se vautrent de la sorte dans cette banalité et ce cruel manque de créativité. Il ne fait aucun doute que malgré la moyenne plus que positive des critiques, En Avant sera très vite oublié. Pourtant la qualité d'animation reste de mise et les lumières sont toujours magnifiquement utilisées. Mais rien n'y fait, le tout reste selon moi très fade ce qui est fortement dommage.

En espérant voir mieux à l'avenir, en attendant il s'agit selon moi d'un beau gâchis pour un concept pouvant pourtant s'avérer très bon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 572 fois
11 apprécient · 2 n'apprécient pas

Vladimir Delmotte a ajouté ce film d'animation à 2 listes En avant

Autres actions de Vladimir Delmotte En avant