Critique N°90 : "Sous L'océan ! Sous L'océan !"

Avis sur En eaux troubles

Avatar LaMoustache
Critique publiée par le
  • Au cœur de l'océan Pacifique, le sous-marin d'une équipe de chercheurs a été attaqué par une créature gigantesque qu'on croyait disparue : le Megalodon, un requin préhistorique de 23 mètres de long. Le sauveteur plongeur Jonas Taylor doit risquer sa vie pour sauver les hommes et les femmes prisonniers de l'embarcation et affronter le prédateur le plus terrible de tous les temps.

Après avoir pété la gueule à toute les mafias terrestre, Jason Statham décide de plonger sous l'océan pour péter la gueule aux requins. Mais cette fois c'est la technologie qui va être de la partie, car les poings ne serviront pas.

J'ai toujours eu une fascination pour le grand requin blanc, son air froid et ultra agressif dû à sa cécité momentané pendant l'attaque. Et étonnement tout les gens imagine le mégalodon comme un requin blanc gigantesque, alors que... Ben on ne sait rien de quel requin il se rapproche le plus.
Mais le sujet n'est pas là, pas exactement.

The Meg, car NON je ne dirais pas le titre français, est tout de même un bon divertissement.
Le casting est sympa sans être excessif, avec surtout Jason Statham, Li Bing-Bing et Cliff Curtis pour porter le film. On se retrouve avec une claustrophobie sur toute la première partie du film, une claustrophobie bien pesante qui permettra de sentir la merde dans laquelle se trouve nos petits "pécheurs".

Séparé en deux parties bien distinctes, le film va surtout jouer sur la peur de l'océan et de l'inconnu.
Avec toute une première partie entièrement sous l'eau à la poursuite du premier mégalodon, ne voyant que très rarement la bête avant l'attaque, comme pour les requins blancs. Et oui, les "great white" ne sont jamais visible avant l'attaque, la légende de l'aileron qui indique que l'attaque va avoir lieu est tout simplement fausse.
La seconde partie consiste a tuer le second mégalodon, mégalodon faisant deux fois la taille du précédent et décidant d'aller attaquer une petite plage pour se faire un sandwich géant. Cette fois-ci on va avoir des plans qui vont alterner la vue sous l'océan avec la pression qui va avec et les plans extérieurs des gens en train de se baigner (et de paniquer).

La bande-son accompagne le film sans jamais vraiment transcender, malgré quelques notes qui m'ont clairement fait penser à Jaws. Niveau CGI, je trouve que les requins sont vraiment bien fait, un vrai travail sur la texture a été effectué pour avoir un rendu très joli sur les mégalodons.

En soit le film est vraiment sympa, mais ne réinvente rien. Il fait passer du bon temps mais n'effraiera que les thalassophobes.
D'ailleurs pour le traducteur : "eaux troubles" c'est différent de "OHBORDELUNREQUINDE20METRESDELONG" !!!!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 98 fois
1 apprécie

LaMoustache a ajouté ce film à 1 liste En eaux troubles

Autres actions de LaMoustache En eaux troubles