Le titre original est mieux.

Avis sur En eaux troubles

Avatar titiro
Critique publiée par le

Après avoir vu la bande-annonce des dizaines de fois avant les dizaines de films que je suis allé voir récemment au cinéma, j'étais ravi de pouvoir enfin aller le voir (en VO en plus, quel bonheur !).
Tout d'abord, j'aimerais pousser un petit coup de gueule contre les illuminés qui ont choisi d'échanger le titre original The Meg (simple et efficace), par un En eaux troubles fumeux, déjà vu à toutes les sauces (je vous invite à consulter la liste de notre ami Zombiraptor pour vous faire une idée).
Cela étant dit, je vais essayer de défendre ce sympathique spectacle, aux nombreux défauts certes, mais qui m'a plutôt satisfait dans de nombreux domaines.
Pour moi, le principal atout est Jason Statham.
J'ai toujours apprécié Statham, et je trouve que le monsieur, du haut de ses 50 ans, est toujours en grande forme. Il se débrouille à merveille dans son rôle de vieux baroudeur cynique et usé, à l'humour souvent jaune (sans mauvais jeu de mots...). De plus, il navigue en eaux connues (elle est facile celle-là) vu sa carrière de sportif, et livre une performance physique très convaincante.
Jon Turteltaub se débrouille bien derrière la caméra. Certains plans sont fort intéressants.

Et l'arrivée du deuxième requin est particulièrement réussie, avec un magnifique ralenti et un superbe mouvement de caméra.

Turteltaub a du savoir-faire, et c'est un plus indéniable pour le spectacle. Dommage qu'il ait les mains liées par la production. En tout cas c'est l'impression que j'ai eue. Vu le budget conséquent ($130–178 million) de cette production internationale (les chinois ne sont pas connus pour leur souplesse), j'imagine à quel point les producteurs devaient être sur le dos du réalisateur.
La preuve la plus flagrante étant la timidité sur le plan hémoglobine et massacre.
C'est là le plus gros reproche que je ferais au film: il est beaucoup trop sage. On aurait pu assister à des scènes plus sanguinolentes, plus osées, à un massacre de masse qui aurait été l'apothéose de l'ensemble, et en toute logique avec le carnassier (un mégalodon de 23 mètres bordel, ça doit avoir plus d'appétit que ça!!!). Évidemment, un tel massacre (comme dans le mésestimé Piranha 3D d'Aja) aurait fermé les portes à un public jeune, et aux potentiels billets verts apportés par ceux-ci.
C'est dommage, car le film sait se renouveler, et maintenir un certain suspense, en proposant une première partie en forme de sauvetage, et une deuxième en traque et combat face au mégalodon.
Quelques autres points m'ont déplu: le ton un peu trop décontracté, quelques punchlines dispensables, et surtout cette amourette entre Statham et Bing-Bing. Quelle idée de nous foutre cette bluette au milieu de tout ça...
Ce que j'ai vraiment apprécié, c'est le côté impressionnant. The Meg est à voir au cinéma, dans une grande salle, sur un grand écran, avec un sacré son. L'immersion n'en est que plus grande. Certains effets sonores sont excellents (les sièges qui tremblent quand la mâchoire du mégalodon se referme, ça fait un sacré effet), les sons aquatiques lorsqu'on voit les baigneurs depuis le fond, etc...
Et voir le mégalodon sur un écran géant, ça change tout !!
J'apprécie aussi la présence de Li Bing-Bing, Cliff Curtis (même si celui-ci est un peu absent dans la deuxième partie) et Ruby Rose. Un bon casting, c'est aussi un bon point pour le film.

Je suis peut-être bon public, on a vu mieux ailleurs (on a vu pire aussi...), mais je n'ai pas boudé mon plaisir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 231 fois
8 apprécient

titiro a ajouté ce film à 6 listes En eaux troubles

Autres actions de titiro En eaux troubles