Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Un film noir décalé

Avis sur En quatrième vitesse

Avatar Jduvi
Critique publiée par le

Comme l'explique bien le bonus du DVD, Aldrich a voulu jouer avec les codes du film noir. Il les adopte donc tous - le détective privé qui est un gros dur et fait craquer toutes les femmes, la femme fatale qui le trahit, le jeu du chat et de la souris avec la police, les scènes urbaines et nocturnes... - tout en les détournant - le Mc Guffin n'est pas un paquet de dollars mais un engin nucléaire, les références bibliques ou mythologiques placent le film sur un autre plan que la stricte intrigue policière, le privé est franchement antipathique et c'est lui qui est sauvé par son assistante...

Les cinéphiles apprécieront l'exercice, mais plus encore les audaces formelles qui parsèment le film : la première scène, d'anthologie, avec ses halètements et son générique à l'envers, mais aussi de nombreux plans singulièrement cadrés, souvent en plongée. C'est là que réside l'intérêt de ce film noir qui, semble-t-il, influença les plus grands, de Godard à Tarantino en passant par Lynch. Plus que dans l'intrigue, assez peu passionnante, ou dans les personnages, qui ne suscitent guère l'attachement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 58 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jduvi En quatrième vitesse