Un très bon polar

Avis sur En quatrième vitesse

Avatar Alexandre Katenidis
Critique publiée par le

Une jeune femme apeurée fait du stop pieds nus de nuit, et fonce sur la voiture de Mike Hammer, fringuant détective privé (Ralph Meeker). Elle paraît fortement désemparée, mais se ressaisit, avant d’être tuée dans une embuscade. Mike Hammer se réveille à l’hôpital, après trois jours de coma. Il apprend le décès de la jeune femme et décide de mener l’enquête. Cela lui pose directement et immédiatement des problèmes, tant d’ordre professionnel que personnel. Dans le cadre d’un filage long et complexe, son chemin est semé d’embuches, de cadavres et de menaces de mort. La victime portait sur elle une clé, ouvrant en réalité un placard de vestiaire d’un club de sport, au contenu pour le moins explosif, que tout le monde veut d’accaparer, à commencer par le réseau criminel qui était à ses trousses, également sa meilleure amie.
Le suspense monte crescendo dans ce policier noir, où le protagoniste qui mène l’enquête démontre sa ténacité, sa bravoure et son élégance un peu froide, face aux graves dangers qui s’amoncèlent devant lui. Le style s’avère intrépide, sombre, souvent violent, psychologiquement bien mené. Il en résulte un film intéressant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 29 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Katenidis En quatrième vitesse