On aurait pu avoir du très bon...

Avis sur Enfant 44

Avatar Gaby Aisthé
Critique publiée par le

En adaptant le lovre de Tom Rob Smith, Espinosa nous offre un film qui me laisse perplexe quant à sa notation.
Car oui, je suis mitigée sur ce film que j'ai regardé en deux parties.

La première à duré 1h17. Après avoir suivit les vas et vient de Leo, de l'orphelinat jusqu'au MGB, j'ai sentis mes paupières se faire lourde. Très lourdes. Bon, je l'accorde, il y avait un peu de fatigue derrière, mais tout de même !
J'avoue que je suis la première à apprécier lorsque les metteurs en scène prennent leur temps pour planter leurs personnages et nous expliquer d'où ils viennent, ce pour quoi il sont ce qu'ils sont. Malheureusement ici, cette présentation dure près d'une heure et personnellement j'ai trouvé cela bien trop long.
Je n'ai pas lu le livre, ne ne sais donc pas si le réalisateur a voulut y coller au plus prêt, mais cette première heure de visionnage semble être une collection de données biographiques sans lien réels. Et fatalement, au bout d'un moment, le spectateur ne peut s'empêcher de se demander "bon, c'est quand que ça commence ?".
Alors hier soir, au lieux de prendre patience, j'en ai eu marre de me poser la question et j'ai déclaré forfait.

Pourtant, la deuxième partie du film tient ses promesses et relève sérieusement le niveau. Avoir l'esprit reposé et les yeux grands ouverts m'a peut être aidé, mais j'ai trouvé ce matin la suite du film bien meilleure. Car enfin, "ça commence".
Après nous avoir présenté tout le monde et avoir planté le décor oppressant, le film se débloque avec l'exil contraint du couple dans le trou du cul du monde soviétique.
L'arrivée au passage de Gary Oldman ne gâche rien à l'affaire soit dit en passant. Et la confrontation des deux personnages qui doivent aller contre leurs craintes de leur propre hiérarchie et société est plutôt bien mise en scène. L'enquête peut alors commencer et enfin on s'occupe de cet enfant 44. Il était temps !
Du coup, la deuxième heure de ce film file comme une flèche et trouve une fluidité qu'il n'avait pas avant.

Alors avec une moitié de film assez longue et ennuyeuse à mon goût (d'autant que je n'ai jamais été fan des films d'espions et de ceux sur la guerre froide) et une autre bien plus rythmée et passionnante, je me retrouve coincée pour noter le film.

Mais comme ma note finale est plutôt correct, il convient quand même d'expliquer d'où viennent tous ces points.

L'ambiance tout d'abord. Vu le temps que le film met à la planter, la moindre des choses, c'est qu'elle soit bonne. Et de fait elle l'est bien. On en vient rapidement à se méfier de tous et à sentir la menace qui plane sur nos héros dès lors qu'ils sortent de leur solitude. Puisque l'assassinat de présumé traitre est validé par l'état et qu'il n'y a pas de meurtre au paradis, tout devrait aller pour le mieux. Mais l'absence de meurtre supposé n'enlève ni la crainte de la torture ni celle de la mort. Et la chose est bien claire dans l'esprit du spectateur qui avance en terrain hostile.

Les acteurs ensuite. Il faut dire que le casting est soigné. .Tom Hardy ne m'a certes jamais tapé dans l'oeil mais il a fait ses preuves et se montre convaincant ici, tout comme Noomi Rapace.
Les fans de Gary Oldman l'apprécieront également dans son rôle de chef aux allures de chien de garde mais humain au fond de lui.
On retrouve aussi avec plaisir le duo des Enquêtes du département V, Fares Fares et Nikolaj Lke Kaas (parce que non le casting n'est pas qu'anglais) dans des'rôles secondaires mais bons.
Et les frenchis fan de frenchis verront certainement d'un bon oeil la présence d'un Vincent Cassel en major manipulateur.

En ce qui concerne les dé ors, la musique et les costumes, ils font leur job et participent à l'immersion du spectateur dans cette URSS sombre et oppressante.

Alors voilà, un 6 qui n'était pas loin du 7 mais qui ne parvient pas à se hisser aussi haut. À celles et ceux qui se décourageraient en début de film, je dirais "continuez !" Car la deuxième partie vaut le coup. Mais assurément, ce Child 44 ne figurera pas dans mon top 10.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
Aucun vote pour le moment

Gaby Aisthé a ajouté ce film à 5 listes Enfant 44

Autres actions de Gaby Aisthé Enfant 44