un viol cérébral

Avis sur Enter the Void

Avatar Pretoria
Critique publiée par le

Ce long-métrage est un viol cérébral, visuel et auditif. Plein les yeux, plein la tête et les tympans. Enter the void a entrainé mon estomac dans le vide, et moi avec. Rarement un film m'avait procuré de telles sensations. Bizaremment, ça m'a fait pensé à une sorte de 2001, l'odyssée de l'espace version psychédélique, crade et oedipienne.

Malgré le fait que je ne sois absolument pas un fan de Noé, particulièrement de son obsession à vouloir choquer le spectateur, pendant 2 heures entières j'ai été subjugué. Même si le scénario est léger, les prouesses (euphémisme) techniques se passent de mot. Seules ces 40 dernières minutes, redondantes et poussives, me laissent sur ma faim.

En dépit de tous les reproches possibles et imaginables que j'ai à faire de ce film, il en reste que j'ai passé un moment incroyable devant mon écran.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 375 fois
1 apprécie

Autres actions de Pretoria Enter the Void