DreamWorks ou l'art de taper à coté (bon, en fait, c'est Blue Sky et pas Dreamworks, honte à moi!)

Avis sur Epic : La Bataille du royaume secret

Avatar toma Uberwenig
Critique publiée par le

Triste de voir autant d'efforts, de moyens et une idée finalement séduisante, bien que classique et galvaudée, gâchée aussi franchement.
Au bout de 20 minutes, malgré une réalisation aux petits oignons, pas un seul personnage, ne réussit à soulever une trace de sympathie (bon, peut-être le chien à trois pattes, un peu quand même).
Le père est agaçant et mal dégrossi, la fille est l'émanation d'une description de personnage qui ne doit pas dépasser trois lignes en écrivant gros, la reine manque de majesté (je suis sûr que si elle était apparue plus longtemps à l'écran, elle aurait des des phrases comme "non mais allo, genre, quoi! J'ha-lu-cine!"), lorsqu'elle court dans les airs, alors qu'on est dans un film d'animation, on est à des lieux de la grâce des courses dans les airs de Tigres et Dragons, les méchants sont stupidement méchants, bref, on se croirait dans une production Besson (tiens, d'ailleurs, ça me fait penser, le scénar... euh, non, rien).
Bref, pas la peine d'en rajouter, la puissance (strictement visuelle) de certaines scènes ne parvient qu'à grand peine à compenser le vide général et le coté convenu de l'ensemble, et on s'ennuie ferme...
Alors en plus, à titre personnel, je suis loin d'être fan du design des visages. On va mettre ça sur le compte des goûts et des couleurs, mais pour le coup, ça n'aide pas.

Au bout du compte, on finit par se laisser un peu prendre au jeu, tomber un peu sous le charme des belles images, ou des quelques vannes de limace qui font mouche, mais ça reste vraiment, vraiment trop peu.

Dommage, quoi!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 669 fois
5 apprécient

Autres actions de toma Uberwenig Epic : La Bataille du royaume secret