Epic les yeux ...

Avis sur Epic : La Bataille du royaume secret

Avatar Stephane Gallais
Critique publiée par le

Quand on appelle son histoire Epic, il faut avoir les reins solides. Proposer quelque chose de grandioses qui surpassent de loin l'énorme concurrence du marché.
Une histoire haletante , pleine d'aventure , d'action et soutenue par une animation du tonnerre.
Un must , un inoubliable.

Au lieu de ça, Chris Wedge a préférer offrir à ma fille un truc fade , sans goût voire carrément chimique.( tiens, j'en ai encore la bouche pâteuse)

Je passerais assez vite sur l'histoire, le monsieur a lu "son essentiel de Miyasaki" et a su le recracher un peu partout sur l'écran.
Pour le reste, rien ne nous sera épargné.
La petite fille un peu désœuvrée qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment, le petit con rebelle à qui on foutrait bien des baffes, le guerrier charismatique qui "heureusement qu'il est là parce que sinon l'histoire serait bouclée en 10 minutes", le méchant pas gentil et surtout les 2 crétins comiques qui sont là pour .. Bah je sais pas.
Je ne vais pas vous spoiler mais vous devinerez pas qui deviendra amoureux de qui ?
Après , on a l'habitude et j'avoue qu'avec une bonne dose d'action ou d'humour, cette base peut suffire à faire passer un bon moment de divertissement.
Malheureusement faudra aussi repasser pour ça.

Graphiquement maintenant, là aussi, rien de palpitant.
Alors certes les décors sont chiadés, on pourrait presque sentir la chlorophylle transpirer de l'écran mais à part ça c’est le néant.
Le charac-design des personnages est d'une rare fadeur.
Le héros d'Epic, il doit avoir du succès, j'ai vu sa tronche dans au moins 3,4 animés cette année. Les hommes feuilles, ce sont les elfes du seigneurs des anneaux peints en vert, la princesse on dirait une poupée Barbie et je passe sur la laideur de Mr escargot et Mr limace.
On va être indulgent sur le méchant qui pourrait presque avoir la classe si l'écriture de celui-ci ne détruisait pas tout.
Y a des scènes d'une extrême laideur où je me suis clairement dit "houla, ça c’est moche" et au final pas grand chose à sauver (peut être la scène de la maison, un classique mais qui offre quelques bons moments)

Enfin bref, sûrement un des ratages de l'année qui n'a absolument pas les moyens de son ambition.
A oublier vite, comme tout ce que fait Chris Wedge de toute façon ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 225 fois
1 apprécie

Autres actions de Stephane Gallais Epic : La Bataille du royaume secret