Critiques de Eraserhead

Sergent_Pepper
8

« In Heaven, everything is fine »

Un grand film malade. Difficile de produire une critique construite sur un univers qui se dérobe autant à l’interprétation. La seule chose qu’on puisse verbaliser, c’est l’impact du film...

il y a 9 ans

OlivierBottin
10

Le diamant noir de David Lynch

Si on devait désigner le film le plus bizarre jamais réalisé, Eraserhead mériterait sans doute la palme : trame peu conventionnelle, symboles obscurs et scènes dérangeantes ont de quoi laisser plus...

il y a 9 ans

guyness
9
guyness

Dois-je le regarder comme un film normal ?

Dois-je vous parler d'Eraserhead comme d'un film normal ? Non, certainement pas, parce que ce n'est est pas un. Néanmoins, je vais quand même vous raconter MON Eraserhead. Et la courte lecture de ce...

il y a 11 ans

Fosca
9
Fosca

Schizophrenia, le tueur de l'ombre

Eraserhead n'existe pas pour te faire du bien, n'est jamais là pour te caresser dans le sens du poil, ne te mène que peu ou prou au fond de son épineuse réflexion glissée dans les méandres d'une...

il y a 5 ans

SUNSELESS
8
SUNSELESS

Bébé à bord.

Avec Eraserhead j'ai découvert Lynch. Et je dois avouer que pour une première approche, je suis concquise. C'est certainement un des rares films qui m'ont à ce point dérangée par leur ambiance...

il y a 11 ans

Before-Sunrise
6

Je ne mâchouillerai plus jamais la gomme de mes crayons

En voici un bon gros film culte que je n’avais toujours pas à mon tableau de chasse. J’avais déjà vu tous les classiques de Lynch dont certains m’avaient beaucoup plus, notamment Blue Velvet,...

il y a 9 ans

Zitomaniac
10
Zitomaniac

Le premier cauchemar de David Lynch

Dans la liste des films qui marqueront à jamais les esprits, Eraserhead est probablement en première position. Fraichement sorti de ses études d'arts, le jeune David Lynch décide de mettre en scène...

il y a 12 ans

EIA
3
EIA

Critique de par EIA

Aie, je me sens limite criminelle de si mal noter ce que tant d'autres applaudissent mais j'y peux rien, je sais plus trop si c'est moi qui suis sous drogue ou si c'était Lynch mais j'ai envie de...

il y a 9 ans

Jambalaya
8
Jambalaya

De Buñuel à Lynch...

Nous sommes en 1976 et David Lynch réalise, avec Eraserhead, le premier film de ce qui deviendra l’une des carrières cinématographiques les plus captivantes du Septième Art. Les obsessions et...

il y a 8 ans

jokerwoman
8
jokerwoman

Critique de par jokerwoman

Salut j'suis un grand malade, mais plutôt que de me faire interner, je vais essayer de traumatiser la moitié de la planète. (tiens, c'est un bon titre de liste ça). "In heaven, everything is fine".

il y a 12 ans