Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Bande-annonce
Affiche Essential Killing

Essential Killing

(2010)
12345678910
Quand ?
6.3
  1. 25
  2. 27
  3. 63
  4. 119
  5. 193
  6. 353
  7. 434
  8. 266
  9. 81
  10. 13
  • 1.6K
  • 64
  • 962

Capturé en Afghanistan, Mohammed est transféré sur une base militaire secrète quelque part en Europe. Au cours de son transport depuis la base aérienne, le convoi armé venu le chercher a un accident et tombe du haut d'une falaise. Mohammed parvient alors à s'échapper. Il se retrouve en cavale, au...

Casting : acteurs principauxEssential Killing

Casting complet du film Essential Killing
Match des critiques
les meilleurs avis
Essential Killing
VS
Pulsion de vie

Essential killing : en voilà du titre qui dépote et qui semble annoncer un bon gros actioner américain. Erreur totale, qui explique peut-être quelques déceptions. Essential killing, malgré son pitch, est loin d'être une redite batarde de First blood, c'est un film autrement plus subtil et sensible. Ce film du polonais Jerzy Skolimowski nous promène du désert de sable afghan aux déserts de neige d'Europe de l'est, parlant tantôt arabe, anglais ou russe, mais restant la plupart du temps muet....

32 6
Nature morte

Essential killing, ou l’histoire du verre à moitié plein ou du verre à moitié vide : c’est soit un film trop neuneu plombé par une métaphysique de bazar, soit pas assez radical ni impressionnant à aucun moment. Dans tous les cas, c’est totalement raté et bigrement ennuyeux. Loin de l’expérience cinématographique promise et attendue (aucun dialogue, intrigue minimale, retour à l’animalité…), Essential killing s’échine à vouloir proposer un cinéma de l’hypnose et de la sensation, mais sans... Lire la critique de Essential Killing

7 1

PostsEssential Killing

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (73)
Essential Killing
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
du Malick dark side.

Un film muet et plastiquement splendide. La survie, la fuite, l'errance et la douleur physique déshumanisent l'homme qui, devenu animal, finit par fusionner avec le décor. C'est du Malick dark side. Pour une oeuvre aussi radicale, on pourra regretter l'ancrage du début (c'est un taliban, il échappe aux Américains) et surtout les flashbacks, kitsch et inutiles qui plombent sérieusement la grâce... Lire l'avis à propos de Essential Killing

12 2
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
L'abominable homme des neiges

Un survival en milieu hostile aux vagues prétentions politiques et métaphysiques. Le scénario ne brille pas par sa vraisemblance, tous les rebondissements sont des aberrations à la logique et au degrés minimal de crédibilité. Le film repose trop sur l'insolite de ces situations et les flash back censés étayer le background du héros sont tout aussi pompeux, à l'instar des hallucinations... Lire l'avis à propos de Essential Killing

3
Avatar archibal
2
archibal ·
La chasse

Engagée contre la chasse des animaux, je ne peux qu'avoir été profondément concernée par cette chasse à l'homme. Vu en 2010, il m'avait interpellé, sans plus. Le revoir m'a permis d'apprécier les magnifiques plans ( beau parallèle entre les roches arides d'Afghanistan et les forêts enneigées de l'Est), le jeu magistral de Vincent Gallo, cette lutte pour la vie envers et contre tout espoir et... Lire la critique de Essential Killing

12 8
Avatar jaklin
8
jaklin ·
Survival intimiste.

Tourné dans des décors naturels magnifiques, un survival âpre et tendu, sans concession aucune, qui, outre le fait de pointer du doigt une armée soit-disant libératrice mais aux méthodes aussi douteuses que celles de ceux qu'elle combat, a également le mérite de balancer par la fenêtre tout manichéisme facile, son anti-héros, parfaitement campé par un Vincent Gallo d'une belle implication,... Lire l'avis à propos de Essential Killing

3
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·
Découverte
De bon ingrédients, un plat raté ?

Tout comme 127 Hours, la recette est fort alléchante. Sur le papier, tous les ingrédients sont là pour un plat savoureux : un concept simple mais fort, une chasse à l'homme, de la survie en milieu hostile, de jolis paysages enneigés, un acteur qui donne de sa personne et par-dessus l'ensemble un léger glaçage politique. Néanmoins, comme le film de Danny Boyle, une fois dans l'assiette, la... Lire la critique de Essential Killing

16
Avatar Nushku
6
Nushku ·
Toutes les critiques du film Essential Killing (73)
Bande-annonce
Essential Killing
Vous pourriez également aimer...