Ras la soupière de ces rombières

Avis sur Et puis nous danserons

Avatar MicheMicka
Critique publiée par le

Je me suis bien faite avoir par cette affiche de roman mammalien raffiné ! Oh du développement personnel on m'en a servi, mais pas de la trempe que j'attendais légitimement ; non plutôt celui qui assure le spectacle et flatte des gens sans aucune maturité.

En voilà une propagande zazouzouide de peu de valeur. Ceux qui la propulsent n'ont-ils rien de mieux à programmer ? Pas étonnant que même les bonnes ouailles et les gentils se désintéressent de l'Union Européenne si tout ce qu'il y a dans son agenda c'est nourrir des trucs comme ça.

Et puis cette manie de jouer de la contradiction en décrétant ce qui est et a toujours été faux, manifestement comme dans les faits, ça devient usant. 'Oh quelle masculinité et quelle force il faut pour être à notre niveau' alors que les types sont dans un domaine caricatural de la féminité.

Y a rien d'uber-viril à se crotter les fouilles contre le sol en quart de PLS. Que de postures malaisantes ! L'indécence caractérisée de la mise en scène me conforte dans mon rejet de cette exposition disgracieuse de corps certes habiles mais souvent maladifs. L'expression artistique doit servir à embellir les choses et les gens et non à couvrir les infamies.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 88 fois
1 apprécie · 5 n'apprécient pas

Autres actions de MicheMicka Et puis nous danserons