Un peu d'air ! De l'air ! De l'air ! C'est juste une question de survie !

Avis sur États de choc

Avatar Keating
Critique publiée par le

ATTENTION ! Mes critiques peuvent contenir des spoilers !

Synopsis :

Bonheur, plaisir, douleur et amour. Ses quatre émotions sont sensées régir notre existence. Autour de ce concept digne d'une couverture de Femme Actuelle, la vie de plusieurs personnes va se jouer. Carrément.

Critique :

Le casting ne fait pas tout mon pote. Tu le savais sans doute déjà et si tu ne le savais pas je t'invite à regarde The Air I Breathe qui illustrera merveilleusement mes propos. Kevin Bacon, Brendan Fraser, Andy Garcia, Sarah Michelle Gellar (LOVE) et Forest Whitaker. Ouaip. Propre hein ? Alors ce n'est pas de la Champion's League non plus mais ça reste une solide Europa League. Pas ce qui se fait de mieux mais pas si loin. Brendan Fraser est notamment assez éblouissant. Tout en justesse.

Pour le coup j'ai du mal à être objectif car j'adore les films choraux (Amours Chiennes, Pulp Fiction ...). J'adore ces films où les destins s’entremêlent et ou le spectateur découvre les connections entre les personnages en même temps que l'intrigue déroule. En plus si la narration s'amuse avec la chronologie alors là je suis aux anges. Je partais donc avec un a priori plutôt positif.

Super ! Sauf que ... Sauf que le film ne sait pas sur quel pied danser. Entre la critique sociale (Segment de Forest Whitaker) et le film de gangsters (Segment de Brendan Fraser) teinté de fantastique (!), je n'ai pas compris où le long métrage voulait nous conduire. Ah oui car le personnage de Brendan Fraser peut voir dans le futur mais ne peut pas le changer (Duh !). Je ne vois pas bien l'utilité d'introduire ça sachant que cela ne mène à pas grand chose ... Sans plus quoi.

À noter également, quelques scènes d'un ridicule le plus total, notamment celle où Kevin Bacon sauve SMG du suicide. C'est non. Ou celle où Forest Whitaker se plante en scooter (Pot Conti, débridé). C'est sensé être comique mais l’événement semble tellement décalé par rapport au reste du film que ça ne fonctionne pas du tout.

The Air I Breathe souffre surtout d'un gros déséquilibre, entre deux premières parties qui se suivent sans déplaisir et deux derniers segments bien en-dessous (Ceux de SMG et de Kevin Bacon).

Alors ? Si mauvais que ça ? En fait non. Le casting ne fait pas tout je l'ai déjà dit mais ... S'il ne parvient pas à tirer le film vers les sommets, il lui fait gagner un point sur la barème. Tout simplement car tous les acteurs sont impliqués et nous livrent des prestations au minimum correctes (SMG, Andy Garcia, Kevin Bacon) voire vraiment bonnes (Sans surprise Forest Whitaker et plus étonnamment Brendan Fraser).

La réalisation est très propre avec même quelques fulgurances et on sent que le film a été fait avec passion. Alors oui c'est subjectif mais ça compte à l'heure où les films Marvel ou Star Wars sont des canons à pognon réalisés sur commande. Même maladroit, c'est ce cinéma que j'ai envie de défendre.

Pas le film de l'année, The Air I Breathe est sympathique sans être transcendant. Un bon petit film de Dimanche pluvieux au casting hétéroclite. Il ne laissera pas un souvenir impérissable mais il fait le job. Déjà pas si mal.

Note : 3/5 - Moyen

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 199 fois
Aucun vote pour le moment

Keating a ajouté ce film à 1 liste États de choc

Autres actions de Keating États de choc