Affiche Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Critiques de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Film de (2004)

Ho my dralin' ho my darlin'! oh may darkin', Clementine!

On a tous eu un jour (ou peut être une nuit) l'idée d'effacer une personne de sa mémoire. Dans neuf cas sur dix, à la suite d'une rupture bien sale, bien triste. Et puis comme c'est pas possible, on laisse le temps effacer de notre mémoire les moments déchirants pour finalement ne laisser que les heureux. Il nous reste néanmoins une part de conscience qui n'oublie pas et qui nous dit "plus... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

4
Avatar Kuhn
10
Kuhn ·

Si le film a réussi à me fasciner d'une certaine manière, il reste un goût amer de vanité

Eternal Sunshine of the spotless mind, c'est un film culte pour énormément de personnes. Il parle à l'évidence à beaucoup, et doit donc provoquer en eux de multiples échos. Je suis d'habitude très réceptif à ce genre de film, la moyenne de mes éclaireurs pour ce film est vraiment très haute, et je choisis souvent mes éclaireurs de manière à vraiment pouvoir éclairer certains films qui... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

6 1
Avatar Vy Ty
6
Vy Ty ·

"Oh my darlin', oh my darlin'.."

Le regarder une fois et l'apprécier. Le regarder deux fois et le comprendre. Le regarder trois fois et l'aimer. Et le regarder encore et encore... Au delà d'un scénario alambiqué, mais toujours sur ses rails - là où d'autres se seraient perdus et auraient commis des erreurs, Michel Gondry dirige sublimement ses acteurs qui nous entrainent, ni une, ni deux, dans un tumulte de sentiments et de... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

4
Avatar IIAlleyCatII
10
IIAlleyCatII ·

Change your heart.

Forcément, dès que l'on parle Michel Gondry je suis là. Mais celui-ci est avant tout le premier film que j'ai vu de lui, à la fois la découverte et l'ultime aboutissement. La beauté est. Voilà tout. Je ne parle pas d'une réussite cinématographique non. C'est humain ce qui se dégage de ce film et qui me saisi aux entrailles. C'est l'amour délirant et bancal dont je rêve toujours, dont j'ai... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

5
Avatar legoutdelautre
10
legoutdelautre ·

Un merveilleux moment de cinéma

Pas tellement fan de Jim Carrey mais ayant beaucoup entendu parlé de ce film (de loin, jamais dans mon entourage proche/éloigné), j'ai eu l'occasion d'aller voir une projection récemment. Je n'ai pas été déçue, j'ai adoré d'un bout à l'autre. Ça fait plaisir de voir Jim Carrey dans un autre rôle que celui d'un homme un peu dingue voire carrément flippant. Toute une sensibilité se dégage de... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

1
Avatar Fhala
10
Fhala ·

l'Amour égoïste.

Qu'est-ce que l’Amour, si ce n'est un sentiment égoïste que l'on partage avec un autre ? Un sentiment fort, mais inexplicable, qui nous frappe d'une seconde à l'autre. Un sentiment qui finit par s’effriter, victime du temps, et dont (souvent) on ne souffre le manque que bien trop tard. Joël et Clémentine en sont le parfait exemple. Celui de l'Amour véritable, passionné et vivace.... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

1
Avatar GuillaumeDucrocq
10
GuillaumeDucrocq ·

On va pas se mentir : c'est probablement le meilleur film jamais réalisé !

Il faut que j'arrête de vivre dans le déni et que j'admette que ce film fait parti de mes films préférés. Il faut que je cesse de dire que mon film préféré scénarisé par Charlie Kauffman est Dans la Peau de John Malkovich qui à tout bien y réfléchir à le revoir, n'est pas si fou-fou que ça. Il faut aussi que j'arrête de dire que mon film préféré de... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar Mad Dog
9
Mad Dog ·

Eternal sunshine of the spotless mind !

Quoi qu'on en dise, Eternal Sunshine of the spotless mind est un des plus beau film d'amour, et sur l'amour, jamais réalisé. Et on aura beau le revoir, ça ne changera rien... Joël et Clémentine se sont aimés. Et puis Clémentine à quitté Joël. Quand il la revoit, elle ne se souvient plus de lui. Il découvre qu'elle a fait effacé tout les souvenirs qu'elle avait de lui. Il décide alors... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

1
Avatar David Rumeaux
10
David Rumeaux ·

La conscience a ses raisons que le coeur ignore

"Dense" est probablement le qualificatif qui colle le mieux à ce film qui, après bientôt quinze ans, est parvenu à bénéficier d'une belle popularité parmi les amateurs de cinéma. Eternal Sunshine of the Spotless Mind est de ces films qui, sans aucun doute, nécessitent plusieurs visionnages pour tenter de le comprendre et d'appréhender au mieux toutes les thématiques qu'il aborde. Je... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar JKDZ29
7
JKDZ29 ·

lorsque Charlie Kaufman illustre ce qu'il se passe dans la tête de quelqu'un d'autre

Si nous chroniquons ce film, 12 ans après, c’est pour tenter de percer le mystère CHARLIE KAUFMAN – si tant est que cela soit possible – avant la sortie de son prochain long métrage Anomalisa, le 3 février 2016. Retour donc à ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND, où il n’est encore « que » scénariste (Michel Gondry réalise), pour constater une nouvelle preuve du génie des auteurs, et... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar Le Blog Du Cinéma
10
Le Blog Du Cinéma ·