Affiche Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Critiques de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Film de (2004)

"Oh my darlin', oh my darlin'.."

Le regarder une fois et l'apprécier. Le regarder deux fois et le comprendre. Le regarder trois fois et l'aimer. Et le regarder encore et encore... Au delà d'un scénario alambiqué, mais toujours sur ses rails - là où d'autres se seraient perdus et auraient commis des erreurs, Michel Gondry dirige sublimement ses acteurs qui nous entrainent, ni une, ni deux, dans un tumulte de sentiments et de... Lire l'avis à propos de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

4
Avatar IIAlleyCatII
10
IIAlleyCatII ·

L'amour et l'oubli

Des films touchants, j’en vois rarement. Alors des film aussi touchants que ce Eternal Sunshine of the Spotless Mind, je peux vous dire que je dois en voir une ou deux fois par ans. Qui l’aurait cru, un film avec Jim Carrey m’a ému. J’aime ce gars parce qu’il me fait rire. Mais je l’avais vu tenter d’autres registres comme dans le thriller dans le film « Number 23 » (qui était vachement naze).... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

1
Avatar James-Betaman
9
James-Betaman ·

On va pas se mentir : c'est probablement le meilleur film jamais réalisé !

Il faut que j'arrête de vivre dans le déni et que j'admette que ce film fait parti de mes films préférés. Il faut que je cesse de dire que mon film préféré scénarisé par Charlie Kauffman est Dans la Peau de John Malkovich qui à tout bien y réfléchir à le revoir, n'est pas si fou-fou que ça. Il faut aussi que j'arrête de dire que mon film préféré de... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar Mad Dog
9
Mad Dog ·

lorsque Charlie Kaufman illustre ce qu'il se passe dans la tête de quelqu'un d'autre

Si nous chroniquons ce film, 12 ans après, c’est pour tenter de percer le mystère CHARLIE KAUFMAN – si tant est que cela soit possible – avant la sortie de son prochain long métrage Anomalisa, le 3 février 2016. Retour donc à ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND, où il n’est encore « que » scénariste (Michel Gondry réalise), pour constater une nouvelle preuve du génie des auteurs, et... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar LeBlogDuCinéma
10
LeBlogDuCinéma ·

Heureux les oublieux ...

"Eternal Sunshine of The Spotless Mind" nous prend déjà à revers au niveau du début du film. Pour ceux qui auraient lu le synopsis avant de lancer le film, la déroute devait être de mise après 15 minutes. En soi le choix est bien pensé, le début du film se situant en réalité APRES QUE l'opération fut réalisée... Et juste après que Clémentine (Kate Winslet) soit partie "monter chercher une... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar Reddys
8
Reddys ·

Change your heart, look around you

Pour en faire le tour, il faudrait une dizaine de critiques différentes, une trentaine de conversations avec des gens différents et encore une vie entière d'expériences. Commençons par le commencement : une ambiance, de la douceur qui déborde et une chanson qui vous hante encore une semaine plus tard, avec une phrase simple "everybody's gotta learn sometime". Si simple qu'elle en est... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

1
Avatar Lili Blue
10
Lili Blue ·

La mémoire s'envole, l'amour reste.

Un immense album photo animé et joué avec brio par un Jim Carrey magistral, reprenant la vie d'un homme, d'une femme, de leur Amour, de leurs désillusions. Original, unique, monté d'une manière intelligente, décalée et efficace, plein de style et de suspens, le coup de la mémoire effacée est très bien utilisé ici, ce qui n'est pas toujours le cas, le tout desservi par une BO entraînante qui... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar TheMyopist
9
TheMyopist ·

Mélancolie.

Il est de ces films qui vous habitent et vous font vibrer comme s'ils faisaient remonter en vous des souvenirs oubliés. Alors Eternal Sunshine of the Spotless Mind en est le parfait exemple en ce qui me concerne. Peut-être est-ce du à la réalisation si atypique de Michel Gondry. Le rêve / Le souvenir est tellement bien retranscrit qu'on finirait par croire qu'on a rêvé le film, ou bien qu'il... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3
Avatar MrPig
10
MrPig ·

'Please let me keep this memory, just this one...'

Je me suis souvent demandée pourquoi j'aimais autant 'Eternal sunshine of the spotless mind'. C'est vrai que ce film est très bien noté et a souvent d'excellentes critiques, mais quand même, pourquoi ce film m'obsède tant ? En fait, j'ai compris récemment quelque chose; ce film réveille en nous, en moi, des sentiments incroyables. Et nous fait nous poser des questions presque existentielles.... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

3 1
Avatar Little-L
10
Little-L ·

Critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind par Greensouloh

je n'étais pas toute seule quand j'ai vu ce film...heureusement pour moi et malheureusement pour l'autre. Il est beau ce film, il donne espoir aussi, il fait très mal aussi. Vous aurez beau essayé de vous espacer de ce qui vous affecte le plus, si ces choses ne doivent pas se séparer de vous, elles ne se sépareront d'aucun moyen. Pas vraiment fataliste, mais plus de l'ordre du destin. Et puis... Lire la critique de Eternal Sunshine of the Spotless Mind

1
Avatar Greensouloh
8
Greensouloh ·