Avis sur

Eternal Sunshine of the Spotless Mind par LeChuck

Avatar LeChuck
Critique publiée par le

Ce film est considéré par bon nombre de gens comme une perle. Laissez-moi vous dire à quel point vous avez tort et mauvais goût, en plus de ça (et toc !).

Ça commence par un Jim Carrey fade et à l'air déprimé, même quand il est sensé vivre les plus beaux moments de sa vie et avec une Kate Winslet complètement hystérique et instable. Le fait qu'elle se mette à hurler constamment a brisé le 4ème mur, en effet, j'ai pu ressentir une grosse migraine et beaucoup de compassion pour Jim Carrey.

Le principe pourtant est pas mal, même si la plupart des personnages sont en fait de gros connards décérébrés, comme les deux "scientifiques" qui effacent la mémoire, entre celui qui se défonce à la drogue et qui baise puis l'autre qui pique la copine de Jim Carrey, on nage en plein délire. C'est un film qui se veut cool, fallait forcément une scène de "ouaiiis on est des jeunes trop libérés, on fume, on boit et on baise".

Le final est pas trop mal, quand les deux héros se rendent (enfin !) compte de la supercherie. S'ensuit un vieux drame du type feux de l'amour, "quoi, t'as dis ça sur moi ? et bah je pars en courant dans le couloir (comme toute nana de presque 30 ans le ferait, évidemment) et j'attends comme une conne que tu me rattrapes".
Et la conclusion du film, attention spoiler : "Oh ben puisqu'on s'aime, tu vois, faut essayer malgré nos défauts hein".
Ah, très bien. Donc ces gros abrutis qui ne pouvaient plus se blairer, qui ont fait tout un processus pour s'oublier finissent par comprendre, à 30 ans, que s'aimer et faire des efforts, c'est important pour la survie d'un couple ? Que cette morale là soit dans un Disney, d'accord, mais dans un film "d'adultes", j'ai légèrement l'impression qu'on essaye de m'émouvoir en me collant des oignons sous le nez et en brandissant des pancartes CHIALE BORDEL.

Le film m'a paru long, lancinant, j'ai ressenti une vive torture en regardant le personnage de Clémentine. Plus jamais ça, pitié. Et si, j'ai bien "compris" le film, contrairement à ce que certains peuvent insinuer, simplement il ne m'a pas du tout émue pour la simple et bonne raison que les deux protagonistes me paraissent être égoïstes et immatures, ils n'ont que ce qu'ils méritent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3652 fois
58 apprécient · 72 n'apprécient pas

Autres actions de LeChuck Eternal Sunshine of the Spotless Mind