Quand la poésie trouble les esprits.

Avis sur Evangelion 3.0 : You Can (Not) Redo

Avatar Maxime Iannotta
Critique publiée par le

Difficile d'exprimer mon ressenti. En effet ce troisième volet est de qualité tant au niveau du scénario que graphiquement. Il soulève néanmoins une face profonde de la série qui est très peu perçu par la majorité des personnes regardant Evangelion. Moi même je me susi perdu dans les 30 dernières minutes ou ma compréhension restait hasardeuse. Néanmoins tout garde son sens et je trouve le personnage de Kaworu assez intéressant et j'ai hâte qu'il le développe dans le prochain axe.Il ne faut pas oublier une chose, tout repose sur le Plan de Complémentarité de l'Homme se divise en deux parties, l'une physique et l'autre assez métaphysique dirais-je. Clairement exprimé au milieu du film ce plan à pour but de fusionner l'Homme, ces sentiments pour créer un être à l'image des espérances qu'on les Liliths eux-même tourmentés si l'on cerne leur position. La partie métaphysique surpasse la limite du film en effet le personnage se libère. Chaque partie de Rebuild of Evangelion n'est qu'un flash, un fragment du Plan de Complémentarité. Chaque épisode ou film est une potentialité mise sur la toile. Chaque personnage surpasse sa situation, évolue mais ses appréhension, peur, sentiments ce qui font de lui ce qu'il est reste. Ce n'est en réalité que le fragment de notre propre réalité. Mise en scène afin de dépasser la simple fiction. Offrir ce qui ne se représente pas. C'est ma vision de la chose. Elle évoluera surement avec le prochain volet qui j'espère sera aussi excellent que les précédent. Surtout sachez une chose. Le Plan de Complémentarité trouve sa force dans l'aspect qu'on lui donne. Alors vous aussi donner forme, forgez votre vision et donnons ensemble un sens à tout cela. Éclairons les zones d'ombres qui n'en sont pas ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 370 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Maxime Iannotta Evangelion 3.0 : You Can (Not) Redo